Le Valais muscle ses finances par rapport au coronavirus et à d’autres crises

chargement

Economie Le Conseil d’Etat peut désormais compter sur les excédents budgétaires pour financer les crises liées à des pandémies ou à des catastrophes naturelles. Le Grand Conseil a pris cette décision mardi. Vendredi, il pourrait doter le nouveau fonds de 132 millions de francs.

 10.11.2020, 19:29
Lecture: 4min
Premium
Le masque de Roberto Schmidt cachait un sourire du grand argentier, au moment où le Grand Conseil acceptait de créer une réserve de politique budgétaire pour les situations imprévisibles.

En pleine deuxième vague de Coronavirus, les autorités cantonales s’apprêtent à mettre sur pied un nouvel outil financier pour affronter d’autres situations «extraordinaires, nouvelles et imprévisibles».

Mardi, c’est un Grand Conseil unanime qui a accepté de doter le Conseil d’Etat d’une solution lui permettant de financer facilement les dégâts de crises sanitaires, comme celle du Covid, de crises...

À lire aussi...

EconomieCe budget bénéficiaire que le Valais ne respectera sûrement pasCe budget bénéficiaire que le Valais ne respectera sûrement pas

Top