24.09.2019, 13:19

Le Valais du vélo pédalera désormais d’une seule voix

chargement
Le comité de Vélo VS: Lucien Barras (Pro Vélo), Christian Nanchen (TCS), Steve Morabito (FCVS), Laurent Savioz (Pro VTT). Manque Evelyne Bezat (ATE).

Mobilité Vélo VS est la nouvelle association faîtière de défense des cyclistes et de promotion du vélo dans le canton. Elle a été créée lundi par la Fédération cycliste valaisanne, Pro Vélo Valais, Pro VTT et les sections cantonales de l’Association transports et environnement et du Touring Club Suisse.

La date est symbolique. Le 23 septembre 2018, le peuple suisse votait très largement (73,6%) l’inscription du vélo dans la Constitution helvétique, chargeant la Confédération de soutenir et de coordonner les mesures cantonales et communales en faveur des pistes cyclables.

A lire aussi : Cinq associations valaisannes pour la reconnaissance du vélo

Un an plus tard jour pour jour, les associations valaisannes représentant les usagers de la petite reine ont décidé de renforcer leur collaboration. Lundi, la Fédération cycliste valaisanne (FCVS), Pro Vélo Valais, Pro VTT et les sections cantonales de l’Association transports et environnement (ATE) et du Touring Club Suisse (TCS) ont officiellement créé Vélo VS.

A lire aussi : Notre dossier thématique

Steve Morabito à la présidence

Présentée comme la faîtière du vélo en Valais, l’association «vise à défendre les intérêts des cyclistes, en s’appuyant sur les principes fondamentaux de sécurité, de liberté et d’attractivité», explique mardi Vélo VS dans un communiqué. L’organisation «entend œuvrer à la promotion de toutes les pratiques du vélo, comme moyen de déplacement, comme activité sportive et comme produit touristique».

Vélo VS est emmenée par un comité de cinq personnes: Evelyne Bezat (ATE), Christian Nanchen (TCS), Lucien Barras (PRO VELO), Laurent Savioz (Pro VTT) et le cycliste professionnel Steve Morabito (FCVS), qui en prend la présidence. Lundi, tous ont salué «les progrès constatés en Valais dans le domaine du vélo, notamment au niveau de la promotion touristique du canton comme destination vélo-VTT, de l’encouragement à la pratique auprès des jeunes ou de la prévention routière en collaboration avec la police cantonale».

La sécurité et les infrastructures en tête de liste

L’association a dit vouloir «s’engager pour que les conditions de sécurité soient renforcées pour les cyclistes à l’avenir, que ce soit au niveau de la modification des bases légales, de l’amélioration des infrastructures dédiées ou de la sensibilisation de l’ensemble des usagers».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EcransSmartphones, ordinateurs, TV: quelles retombées sur la santé?Smartphones, ordinateurs, TV: quelles retombées sur la santé?

Justice«A mon avis, la station d'Aminona est morte»«A mon avis, la station d'Aminona est morte»

VitivinicultureProvins propose à ses sociétaires une modification statutaire importanteProvins propose à ses sociétaires une modification statutaire importante

c'est l'éclate!C'est l'hiver, on a testé le rando-park de Crans-MontanaC'est l'hiver, on a testé le rando-park de Crans-Montana

InnovantUn «jacuzzi» pour purifier les plants de vigne valaisansUn «jacuzzi» pour purifier les plants de vigne valaisans

Top