25.06.2020, 16:06

Le Valais a un nouveau géomètre cantonal

chargement
Rainer Oggier est le nouveau géomètre cantonal.

Nomination Ancien candidat socialiste au Conseil national, le Haut-Valaisan Rainer Oggier a été nommé chef du Service cantonal de géoinformation.

Le Haut-Valaisan Rainer Oggier (47 ans) est le nouveau géomètre cantonal. Il va diriger le Service de la géoinformation de l’Etat du Valais.

Le résident de Loèche remplace Herbert Imoberdorf, qui a fait valoir son droit à la retraite à la fin mai. Le nouveau chef de service était jusqu’ici chef du Centre de compétence géomatique pour l’Etat du Valais, une fonction qu’il assume depuis 2002.

Rainer Oggier a été candidat au Conseil national en 2019, sur la liste du Parti socialiste du Haut-Valais. Il est membre du comité du PS haut-valaisan.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Projet piloteRemembrement géant de terres agricoles dans le LötschentalRemembrement géant de terres agricoles dans le Lötschental

EconomieCoronavirus: la RHT possible pour les employés de la culture, des fitness, des bains et des discosCoronavirus: la RHT possible pour les employés de la culture, des fitness, des bains et des discos

PandémieCoronavirus: une nouvelle vague de manifestations annulées en ValaisCoronavirus: une nouvelle vague de manifestations annulées en Valais

Mesure socialeSubventions caisse maladie: 17 100 Valaisans vont toucher plus... et tout de suiteSubventions caisse maladie: 17 100 Valaisans vont toucher plus... et tout de suite

Mesures sanitairesCoronavirus: comment le Valais a décidé de fermer certains lieux et pas d’autresCoronavirus: comment le Valais a décidé de fermer certains lieux et pas d’autres

Top