Le "speedflying" interdit sur le domaine skiable de St-Moritz

chargement

sport extrême La société des remontées mécaniques de St-Moritz a décidé d'interdire la pratique du speedflying sur son domaine skiable depuis le début de la saison.

  28.12.2012, 15:39
La société des remontées mécaniques de St Moritz trouve la pratique dangereuse pour les autres usagers.

Le "speedflying", qui associe ski et mini-parapente, est interdit sur le domaine skiable de St-Moritz (GR) depuis le début de la saison. La décision prise par la société des remontées mécaniques locales est mal perçue par les adeptes de ce sport extrême.

Depuis le début de la saison nous ne tolérerons plus de speedflyer sur nos pistes et les remontées mécaniques", a indiqué le chef du marketing des remontées mécaniques Engadin St. Moritz Mountains AG, Dieter Bogner. Il confirmait une information parue vendredi dans le quotidien alémanique "Blick".
 
Pour les responsables de la société, les adeptes de speedflying représentent un danger pour les autres usagers des pistes. "La sécurité absolue des skieurs est notre priorité absolue", a expliqué M. Bogner. Comme toujours plus de gens s'essaient à ce sport, le risque augmente.
 
Cette interdiction résulte notamment d'un accident tragique survenu en février dernier. Un "speeflyer" de 57 ans s'était écrasé dans la région de Corviglia près de St-Moritz, au milieu d'enfants qui s'initiaient au ski. Ces derniers avaient été traumatisés.
 
Eventuel compromis
 
Dieter Bogner se dit ouvert à un compromis avec les adeptes de ce sport et va les rencontrer à une date non encore déterminée. Les personnes concernées s'estiment discriminées, a déclaré Andri Huder qui a créé la communauté d'intérêt "Engadin Air Force".
 
"Je ne connais pas de speedflyer utilisant les pistes" (de ski), a expliqué M. Huder. Ce dernier souhaite pouvoir utiliser les remontées mécaniques pour aller faire du hors-piste et atteindre des zones "idéales" pour ce sport, dont le domaine skiable de Diavolezza.
 
Le speedflying est un sport permettant de dévaler des pentes en rasant le sol ou en touchant la neige avec des skis. Il s'adresse à des parapentistes expérimentés ou à des parachutistes.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DroitLes données du dancing. Par Sébastien FantiLes données du dancing. Par Sébastien Fanti

ChroniqueQuand la démocratie se délite. Par Fernand MariétanQuand la démocratie se délite. Par Fernand Mariétan

Formation«Il faut défendre les acquis des enseignants»: le Valaisan David Rey prêt à défendre ses collègues romands«Il faut défendre les acquis des enseignants»: le Valaisan David Rey prêt à défendre ses collègues romands

ChroniqueDans le viseur de Vincent Fragnière – Constitution: oui, la politique communale est un facteur d’intégration…Dans le viseur de Vincent Fragnière – Constitution: oui, la politique communale est un facteur d’intégration…

ChroniqueLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves GabbudLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves Gabbud

Top