08.02.2018, 05:30

Le retour de Bernard Rappaz sur le marché du joint légal

Premium
chargement
Bernard Rappaz à son domicile d'Isérables, avec du chanvre légal qu’il commercialise depuis peu. Les temps changent. Les règles du jeu aussi.

CHANVRE L’arrivée de Bernard Rappaz sur le marché du cannabis légal non stupéfiant ne passe pas inaperçue. Le chanvrier associe son nom à des moyens financiers genevois et à la marque Holy Weed.

L’arrivée sur ce marché de Bernard Rappaz qui associe son nom à des moyens financiers genevois et à la marque Holy Weed, ne passe pas inaperçue.

«Je ne pouvais pas rater ça, tout de même, moi qui me suis battu pour la mise en place d’une réglementation», commente le chanvrier valaisan, qui avait disparu de la circulation après...

À lire aussi...

CHANVRELe cannabis valaisan prend racine sur le marché légalLe cannabis valaisan prend racine sur le marché légal

Top