18.06.2018, 22:07

Le projet Eurotube présenté au Conseil Général de Collombey-Muraz

chargement
Le Tube de 3km sera démonté après 9 ans

Collombey-Muraz Les fondateurs d’Eurotube ont officiellement présenté leur projet de transport sous vide au Conseil Général de Collombey-Muraz. Trois parcelles doivent encore changer de zone afin d'accueillir un tube de 3 km pour un nouveau type de transport ultrarapide.

Gérard Guell et Doré de Morsier, deux cofondateurs du projet Eurotube ont présenté pour la première fois leur concept devant le Conseil Général de Collombey-Muraz ce lundi soir. Soutenu par le Conseil Municipal et par le canton, le projet de transport sous vide à très haute vitesse devrait démarrer en 2019. Les coûts du projet sont estimés à 30 millions de francs sur 9 ans.

Dernière inconnue qui sera vraisemblablement levée par le Conseil Général durant ces prochaines semaines, un changement de zone sera nécessaire pour trois des parcelles concernées. Elles se situent le long des rails de chemin de fer, entre la gare de Vionnaz et la zone industrielle.

Les porteurs du projet entendent construire un tube sous vide de 3 km de long en béton afin de proposer aux universités et entreprises européennes un centre de recherche pour des navettes ultrarapides. Prévu sur une durée de 9 ans, il sera ensuite démonté. Le projet créerait une dizaine d’emplois et pourrait attirer de nombreuses startups.
 

A l'issue de la présentation, Doré de Morsier et Gérard Guell répondent aux nombreuses questions des journalistes présents.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnimationLa fête aux balcons pour faire la nique au coronavirus peine à emballer en ValaisLa fête aux balcons pour faire la nique au coronavirus peine à emballer en Valais

PANDEMIECoronavirus : "Un vaccin nous sauvera surtout d'éventuelles récidives de la pandémie"Coronavirus : "Un vaccin nous sauvera surtout d'éventuelles récidives de la pandémie"

Le rdv d’Eric Bonvin

En répondant à vos questions, Eric Bonvin, le directeur de l’Hôpital du Valais, revient aujourd’hui sur les propos...

  28.03.2020 19:42  Coronavirus

StatistiquesCoronavirus: le Valais compte aujourd'hui 902 personnes infectéesCoronavirus: le Valais compte aujourd'hui 902 personnes infectées

EconomieCoronavirus et commerce en ligne valaisan: entre implosion et nouvelles opportunitésCoronavirus et commerce en ligne valaisan: entre implosion et nouvelles opportunités

Soutien gourmand500 paniers gourmands de grands chefs et vignerons distribués dans cinq hôpitaux romands500 paniers gourmands de grands chefs et vignerons distribués dans cinq hôpitaux romands

Top