24.04.2018, 05:30

Le procès qui pourrait coûter cher à Radovan Vitek

Premium
chargement
Les photographies de Radovan Vitek sont plutôt rares, tout comme ses apparitions publiques.

Enquête Deux anciens associés de Radovan Vitek lui réclament 1,4 milliard de francs, soit la moitié de sa fortune. Le verdict des juges tchèques pourrait ralentir le développement de la société CPI à Crans-Montana.

Pour l’hebdomadaire économique tchèque «Tyden»,  «c’est un entrepreneur impitoyable». Pour le magazine américain «Forbes», «les procès le rendent plus fort». Les deux titres détaillent un procès qui agite beaucoup les milieux d'affaires tchèques. Propriétaire de 87% des remontées mécaniques, ainsi que de plusieurs restaurants, parkings et magasins de sport à Crans-Montana, Radovan Vitek affronte les revendications de deux de...

À lire aussi...

TourismeAvec la fermeture du domaine skiable, le bras de fer entre CMA et Crans-Montana dégénèreAvec la fermeture du domaine skiable, le bras de fer entre CMA et Crans-Montana dégénère

Remontées mécaniquesCMA / Crans-Montana: au milieu d'une unité retrouvée, des divergences subsistentCMA / Crans-Montana: au milieu d'une unité retrouvée, des divergences subsistent

Top