03.12.2019, 10:00

Le pont de Stalden comme symbole. Par Peter Bodenmann

chargement
Peter Bodenmann, ancien conseiller d'Etat valaisan.
Chronique

Le Valais est dans une phase de bouleversement économique. Le système politique est débordé. Passons en revue les chantiers les plus importants.

Nous avons trop de remontées mécaniques. Il existe par exemple d’énormes surcapacités dans la vallée de Saas. Le plan de restructuration des remontées mécaniques de Hohsaas prévoit que les créanciers abandonnent 90% de leurs prêts. Le canton renonce ainsi à 1,8 million de francs. Et les actionnaires à 85%. La commune reprend les remontées mécaniques pour 4,5 millions de francs. L’entreprise veut continuer comme avant. La prochaine catastrophe devrait se produire dans deux ou trois ans.

Nous devons remercier les électeurs de Bettmeralp. Ils ont empêché que les clients ne subventionnent pour l’éternité les remontées mécaniques mal gérées en payant une taxe de séjour excessive. Nous n’avons pas besoin de plus de remontées mécaniques, nous en avons besoin de moins. Mais plus attrayantes pour les non-skieurs.   

Provins a concurrencé des restaurants et des hôtels avec ses propres vinothèques. L’inverse aurait été plus logique: les restaurants et les hôtels auraient dû être approvisionnés en vin de tous les pays, comme le groupe Feldschlösschen le fait actuellement. Et de transformer les restaurants et les hôtels en points de vente en passant pour les vins du Valais. En même temps, la culture contrôlée du cannabis aurait dû être introduite. Tout comme l’a proposé le conseiller national du PDC, Thomas Egger, qui a perdu son siège.

Les Forces motrices valaisannes, contrôlées par l’Etat, refusent de s’engager dans l’énergie solaire alpine. AXPO construit actuellement le premier projet de phare du canton de Glaris à 2500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Nos politiciens de l’énergie comme Roberto Schmid, Jean-Michel Cina et Cie ne comprennent pas que l’avenir de la production d’électricité est dans les Alpes ensoleillées. Nous répétons les erreurs que nous avons commises dans le passé en ce qui concerne la construction de centrales hydroélectriques. D’autres collectent les subventions à Berne.

Après dix-huit ans de procès, les membres responsables du conseil d’administration et les dirigeants de Swissair ont été acquittés par la Cour suprême fédérale. Migros Freiburg commence à se déchirer en public. La Banque Cantonale du Valais vaut (encore) 1,8 milliard de francs. Le conseil d’administration doit subito trouver un accord de droit civil avec les responsables. Tout le reste mène à des litiges sans fin. Le Conseil d’Etat, en tant qu’actionnaire majoritaire, doit agir.

A Stalden, le conseiller d’Etat Melly a inauguré un nouveau pont de contournement en direction de Zermatt et Saas-Fee. Le problème, c’est qu’il faudra trois ans avant que ce pont puisse être utilisé. La raison: la route d’accès courte n’a pas encore été construite. Incroyable, mais malheureusement vrai.
       


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChroniqueMarignan 2021: Favre, Reynard et peut-être aussi Wolf sont élus. Par Peter BodenmannMarignan 2021: Favre, Reynard et peut-être aussi Wolf sont élus. Par Peter Bodenmann

Chronique63% hier, peut-être 36% aujourd’hui. Par Peter Bodenmann63% hier, peut-être 36% aujourd’hui. Par Peter Bodenmann

ChroniqueLe déclin de l’UDC. La chronique de Peter BodenmannLe déclin de l’UDC. La chronique de Peter Bodenmann

Top