01.10.2019, 10:00

Le PDC en sursis. Par Fernand Mariétan

Premium
chargement
Fernand Mariétan, ancien conseiller national.
Chronique

La messe est dite à en croire les médias. Une vague verte pour les prochaines élections fédérales avec un perdant tout désigné, le PDC.

Signe de nervosité palpable, sa direction s’est fourvoyée dans une campagne agressive peu conforme à l’image d’un parti qui a toujours joué le rôle de pivot, tant au Parlement qu’au Conseil fédéral. C’est souvent grâce au PDC que la droite et la gauche sont arrivées à construire, au coup par coup, des majorités. Rouage essentiel, ce parti...

À lire aussi...

ChroniqueUne législature pour rien. La chronique de Fernand MariétanUne législature pour rien. La chronique de Fernand Mariétan

ChroniqueLa Suisse d’Ueli Maurer. La chronique de Fernand MariétanLa Suisse d’Ueli Maurer. La chronique de Fernand Mariétan

ChroniqueEurope: les marchands d’illusions. La chronique de Fernand MariétanEurope: les marchands d’illusions. La chronique de Fernand Mariétan

Top