02.07.2019, 18:00

«Le nombre d’AVC diminue chez les plus de 65 ans, mais augmente chez les jeunes»

Premium
chargement
Victorine Zermatten connaît bien les conséquences des AVC. Elle travaille comme neuropsychologue au centre cérébro-lésé de la fondation Valais de coeur à Sion.

Interview Parmi les victimes d’accident vasculaire cérébral, 20% ont moins de 65 ans, selon la neuropsychologue valaisanne Victorine Zermatten, également membre de FRAGILE Valais qui aide les patients et leurs proches. Elle sera présente lors d'une journée de prévention de l'AVC mercredi à Sion.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) touche 16’000 personnes par an en Suisse. Et en Valais?

Cela concerne environ 700 personnes par année. En grande majorité, elles ont plus de 65 ans, mais 20% d’entre elles sont plus jeunes. 

On peut faire un AVC à moins de trente ans?

Oui, l’AVC touche tous les âges. Cela arrive...

À lire aussi...

SantéUn Valaisan témoigne: «L’AVC de ma femme ne nous a pas séparés»Un Valaisan témoigne: «L’AVC de ma femme ne nous a pas séparés»

MALADIEUn couple de Valaisans raconte la vie après un AVCUn couple de Valaisans raconte la vie après un AVC

Top