26.06.2020, 17:30
Lecture: 8min

Le marché valaisan du raisin en ébullition

Premium
chargement
Alors que la vendange s’annonce précoce et que le travail bat son plein dans les vignobles, la viticulture valaisanne semble nager en plein paradoxe.

Viticulture Comme d’autres acteurs importants du marché avant elle, la Cave Renaissance renonce à prendre l’entier de la récolte à venir. Les vignerons trinquent même si, à l’opposé, la famille Rouvinez et le Domaine Jean-René Germanier vont accepter de la vendange supplémentaire.

Il y a urgence. Dans un peu plus de deux mois, les raisins seront mûrs mais ces producteurs cherchent encore où les livrer, au moins en partie. Ils multiplient les coups de fil pour trouver des débouchés. Chacun fait jouer son réseau. «J’ai des idées noires», nous confie un vigneron qui souhaite rester anonyme. «On risque de faire faillite et ce n’est même pas de notre faute.» A l’origine de sa...

À lire aussi...

ViticultureBaisse des quotas: les perspectives des vignerons valaisans s’assombrissent encoreBaisse des quotas: les perspectives des vignerons valaisans s’assombrissent encore

ViticultureMauvaise surprise pour les vignerons de Provins SA sur le paiement de la vendange 2019Mauvaise surprise pour les vignerons de Provins SA sur le paiement de la vendange 2019

Top