18.04.2017, 18:50

Le jeune détenu marocain qui avait bouté le feu à sa cellule n'est plus en danger

chargement
L’incendie s’est déclaré dans le centre où sont détenus des ressortissants étrangers en attente de renvoi.

incendie Le jeune marocain qui avait bouté le feu a sa cellule du centre LMC de Granges, dimanche dernier, est hors de danger. Il avait été interné aux HUG de Genève suite à une grave intoxication par la fumée.

« Son état de Santé s’est amélioré et son pronostic vital n’est plus engagé. Mais je ne dispose d’aucune information supplémentaire à vous communiquer ». C'est ce que nous a affirmé Georges Seewer, le chef du service de l’application des peines du canton du Valais, il y a quelques minutes.

Pour des raisons encore inconnues, le détenu de 19 ans avait mis le feu à sa cellule, dimanche de Pâques vers 11 heures, « vraisemblablement avec un briquet, mais ce n’est pour l’instant qu’une hypothèse » précise Jean-Pierre Greter, le procureur général adjoint. Suite à l’intervention des gardiens, le détenu avait été transporté d’urgence aux HUG de Genève pour une grave intoxication.

Le Centre de détention administrative LMC de Granges gère le renvoi des ressortissants étrangers en attente d'un renvoi. Le Ministère public a ouvert en enquête afin de faire toute la lumière sur l’incident.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top