Le hérisson ne trouve pas partout sa place en Valais

chargement

Biodiversité Les premiers résultats du projet «Hérisson y es-tu?» laissent apparaître des lacunes inquiétantes dans la répartition des hérissons sur le sol valaisan. Des journées de sensibilisation pour la population seront organisées dès que les conditions sanitaires le permettront.

 14.05.2021, 12:03
Les résultats du projet «Hérisson y es-tu?» mené en 2020 montrent que les hérissons sont présents dans la plupart des villes et communes étudiées, mais que leur densité est très variable et qu’il existe des lacunes dans leur distribution. Attention à ne pas les écraser, ces petits insectivores nocturnes sont de plus en plus victimes de la circulation routière.

Alors que la population des hérissons diminue en Suisse, il n’existait aucune donnée sur la situation de cette petite boule de piquants en Valais avant 2020. Pour en savoir plus, le canton a lancé en 2020 le projet «Hérisson y es-tu?».

Etudiée entre juin et octobre 2020 dans quatre villes valaisannes, (Brig-Glis, Sion, Martigny et Monthey) ainsi que dans les communes d’Ernen et de Grengiols dans le Parc naturel de la vallée de Binn, ainsi que dans certains jardins des communes du Parc naturel de Pfyn-Finges, montrent que les hérissons sont présents dans la plupart des villes et communes étudiées, mais que leur densité est très variable et qu’il existe des lacunes dans leur distribution.

L’opération sera prolongée en 2021

Les raisons de ces variations dans la répartition des hérissons seront examinées plus en détail dans le cadre de la campagne «Action Hérisson 2021». Celle-ci doit permettre d’identifier si la densification des constructions est défavorable au hérisson, si l’utilisation d’herbicides ou le manque de structures refuges dans les jardins sont responsables des écarts constatés et d’élaborer des solutions pour y remédier.

Pour rappel, plus de 400 tunnels à traces ont été placés dans le terrain entre juin et octobre 2020 avec l’aide d’une quarantaine de bénévoles.

A lire aussi: Des tunnels de Brigue à Monthey pour recenser les hérissons

Par ailleurs, des journées d’actions et des excursions sur le thème des jardins favorables aux hérissons seront proposées au public afin de promouvoir les hérissons en Valais, annonce l’Etat du Valais dans un communiqué.

Les résultats détaillés du projet «Hérisson y es-tu?» seront présentés lors de deux conférences publiques le 20 mai à 18 h 30 au Centre énergétique du Chablais, à Monthey, et le 27 mai à 18 h 30 à l’Espace Tourbillon de Provins, à Sion.

Ces deux événements sont gratuits mais les places sont limitées en raison des restrictions dues au Covid-19. Une inscription préalable par mail est indispensable.

Le projet «Hérisson y es-tu?» est financé par le Service des forêts, des cours d’eau et du paysage du canton du Valais (SFCEP) et se déroule dans le cadre de la plateforme d’observation de la faune sauvage «Nos voisins sauvages Valais / Wilde Nachbarn Wallis», en collaboration avec le Parc naturel de Pfyn-Finges, le Parc naturel de la vallée de Binn et le patrimoine mondial de l’UNESCO Alpes suisses Jungfrau-Aletsch.

A lire aussi: On a accueilli Lucky, notre premier hérisson blessé


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BiodiversitéDes buissons dans les vignes valaisannes pour favoriser la biodiversitéDes buissons dans les vignes valaisannes pour favoriser la biodiversité

Top