03.07.2019, 18:42

Le feu bactérien met le verger valaisan en quarantaine

Premium
chargement
On reconnaît les symptômes du feu bactérien par un dessèchement des pousses, dont l’axe se replie en forme de crosse. La maladie touche quelques branches par arbre, mais cela suffit pour être une source de contamination importante.

Arboriculture Quelque 2 hectares de pommiers et de poiriers, soit environ 2000 arbres, ont été contaminés par une bactérie dans la région de Bramois. Le canton a mis en place les mesures pour éviter la propagation de la maladie.

Une «attaque grave» qui plonge le verger valaisan «en quarantaine». Les mots utilisés mercredi dans son communiqué par l’Office cantonal de l’arboriculture (OCA) sont forts. A la hauteur du «fléau» qui s’est abattu sur quelque 2 hectares de pommiers et de poiriers de la région de Bramois, soit environ 2000 arbres. Ce fléau a un nom: «Erwinia amylovora», bactérie...

À lire aussi...

InsoliteUn certain Fidel Castro dans le Bulletin officiel valaisanUn certain Fidel Castro dans le Bulletin officiel valaisan

LoisirsSur une tyrolienne, s’offrir le grand frissonSur une tyrolienne, s’offrir le grand frisson

Homme du jourLe directeur d’Air Zermatt Gerold Biner lauréat du Prix Rünzi 2020Le directeur d’Air Zermatt Gerold Biner lauréat du Prix Rünzi 2020

AgricultureUne Valaisanne élue parmi les sept sages de Bio SuisseUne Valaisanne élue parmi les sept sages de Bio Suisse

AgritourismeL’Aide Suisse à la Montagne soutient le restaurant Molinari SempioneL’Aide Suisse à la Montagne soutient le restaurant Molinari Sempione

Top