08.02.2019, 18:00

La nouvelle politique d'addiction en Valais se ferait sans la Fondation Rives-du-Rhône

Premium
chargement
La deuxième rapport de l’expert Bernhard Eichenberger a servi de base à Esther Waeber-Kalbermatten pour établir la nouvelle politique de l’addiction du canton.

Dépendances Suite au rapport d’un expert, l’Etat accentuera la prise en charge ambulatoire des personnes dépendantes. Rives-du-Rhône ne devrait pas avoir de mandat de prestation.

La politique cantonale de l’addiction en Valais fera la part belle à la prise en charge ambulatoire dont le suivi à domicile et accentuera la collaboration avec les psychiatres. Par ailleurs, Addiction Valais sera maintenu en tant qu’institution cantonale de référence pour les questions d’addictions. C’est ce qu’a annoncé Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du Département de la santé, lors d’une...

À lire aussi...

DépendancesAddiction Valais: l'expert montre la responsabilité du Conseil de fondation dans la criseAddiction Valais: l'expert montre la responsabilité du Conseil de fondation dans la crise

DEPENDANCESAudit d’Addiction Valais: graves infractions dans les processus du personnelAudit d’Addiction Valais: graves infractions dans les processus du personnel

Top