13.01.2020, 17:39

Le Caprices Festival de Crans-Montana en difficulté

chargement
Le Caprices Festival avait attitré 25 000 clubbers à Crans-Montana en avril 2019.

Musique La société qui chapeaute le festival électro du Haut-Plateau se retrouve face à de graves difficultés financières. Le directeur du Caprices, Maxime Léonard, se montre toutefois résolument optimiste et parle même d'un événement se déroulant sur deux week-ends.

La société qui gère le Caprices Festival de Crans-Montana, Cassiopée Communication SA, se retrouve dans une situation de surendettement. Une procédure est lancée auprès de l’Office des poursuites du district Lausanne. Cassiopée est administrée par deux personnes, le directeur du Caprices, Maxime Léonard, et un citoyen russe, Roman Ignatovskii.

«L’objectif est que le festival ait lieu en 2020»

Officiellement, malgré cette situation financière pour le moins difficile, provoquée selon son président par d’autres activités que le Caprices lui-même, l’édition 2020 du festival reste fixée du 16 au 19 avril prochain, dans tout juste trois mois, et toujours sur le domaine skiable de Crans-Montana.

Maxime Léonard se montre résolument positif. «Il y a une mobilisation de partenaires locaux pour que le festival ait lieu en 2020.» Il rappelle que l’événement est d’importance pour la station, puisqu’il a attiré l’an passé 25 000 clubbers sur le Haut-Plateau. 

 

 

Aucun nom d’artistes devant se produire durant le festival n’est, pour l’heure, avancé. Des contrats ont-ils déjà été signés? «Cette manifestation, le concept et le lieu de l’événement sont très appréciés des artistes», répond Maxime Léonard, qui reste persuadé que des grands noms seront de la partie, cette année encore. «Il a même été question d’étendre la manifestation sur deux week-ends cette année déjà», ajoute-t-il.

Doutes émis

Un des importants partenaires historiques de la manifestation, Patrice Nicolas Tschopp, de la société Alconi Management est beaucoup moins optimiste, pour cette année du moins. Il estime toutefois que «le Caprices est indispensable à Crans-Montana». Ce gros sponsor affirme être prêt à soutenir de manière importante l’événement, mais «dans une situation sereine et pérenne» qui préserve les intérêts des créanciers.

Les autorités locales contactées ne souhaitent pas commenter ces informations en l’état.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ÉvénementLe Caprices Festival a accueilli 25’000 clubbers à Crans-MontanaLe Caprices Festival a accueilli 25’000 clubbers à Crans-Montana

Caprices Festival«Aujourd’hui, plus de 50% des festivaliers viennent de l’étranger», Maxime Léonard, patron du Caprices, revient sur la mue électro de l’événement«Aujourd’hui, plus de 50% des festivaliers viennent de l’étranger», Maxime Léonard, patron du Caprices, revient sur la mue électro de l’événement

FestivalCaprices Festival 2019: des taxis plutôt que des bus navettes pour ramener les festivaliersCaprices Festival 2019: des taxis plutôt que des bus navettes pour ramener les festivaliers

Caprices FestivalCaprices Festival: une rafale électronique prête à fouetter les cimesCaprices Festival: une rafale électronique prête à fouetter les cimes

victoireDJ Awards: le Caprices sacré meilleur festival international d’électro du monde à IbizaDJ Awards: le Caprices sacré meilleur festival international d’électro du monde à Ibiza

Top