30.08.2019, 05:30

Le bois valaisan, un potentiel à mieux exploiter dans la construction

Premium
chargement
Maxime Métrailler (président de l'association valaisanne des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpente, AVEMEC), Thomas Büchi (designer et ingénieur du bois),Christophe Gnaegi (urbaniste et architecte) et Yves Tornay (président Architecture et construction Tornay SA) croient tous au potentiel du bois pour la construction.

Economie La Rentrée de l’économie valaisanne, troisième du nom, s’est intéressée à l’avenir du bois valaisan, jeudi soir à Ardon. Conclusion: ce matériau aux multiples vertus pourrait être davantage utilisé. Bonne nouvelle: des pistes existent.

Le bois, avenir de la construction. Devant les 600 invités de la troisième Rentrée de l’économie valaisanne, les intervenants étaient unanimes sur ce point. Et à observer leur enthousiasme, tout indique que ces quatre spécialistes l’auraient dit même si l’hôte de la soirée n’avait pas été la scierie Fournier & Cie à Ardon.

A lire aussi : REV, la...

À lire aussi...

EconomieL’industrie se sent bien en Valais et veut y resterL’industrie se sent bien en Valais et veut y rester

Top