08.05.2017, 12:32

La question de l'incompatibilité des époux Darbellay soulevée au Parlement valaisan

chargement
Florence Carron Darbellay a été élue à la présidence de Martigny-Combe en novembre dernier.

Grand Conseil En cas de problème, qui de l'épouse présidente de commune ou du mari conseiller d'Etat doit se récuser? La question a été posée au Grand Conseil par des PLR.

«Qui de Mme ou de M. Darbellay se retira?» C’est sous ce titre, que deux députés PLR, Xavier Mottet et Moreno Centelleghe se posent des questions à propos des époux Darbellay, puisque Florence Carron Darbellay est présidente de la commune de Martigny-Combe depuis le 1er janvier 2017, alors que son mari Christophe Darbellay est conseiller d’Etat.

«Un conflit d'intérêt manifeste semble se dessiner», estiment les deux libéraux-radicaux.

Le conseiller d’Etat Frédéric Favre a répondu que la loi ne prévoit pas d’incompatibilité dans le cas des époux Darbellay et qu’en cas de conflit d’intérêt, la règle de la récusation s’appliquera.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Florence Carron Darbellay accède directement à la présidenceFlorence Carron Darbellay accède directement à la présidence

Top