12.02.2019, 19:16

Autorités de protection de l'enfant et de l'adulte: la professionnalisation est en route

Premium
chargement
En diminuant les APEA valaisannes de 23 à 9, Frédéric Favre veut améliorer le fonctionnement de ces structures.

Société L’Etat du Valais veut améliorer le fonctionnement des Autorités de protection de l’enfant et de l’adulte. Parmi les mesures, une diminution drastique de leur nombre, passant de 23 à 9.

Pointées du doigt depuis des mois, les Autorités de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) devraient bientôt subir d’importants changements en Valais. Leur nombre devrait diminuer drastiquement et leurs membres être davantage formés. Le tout pour un meilleur fonctionnement de ces structures.

C’est en tout cas la promesse de Frédéric Favre, chef du Département des institutions...

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DOSSIER APEA 1/3Dysfonctionnements de certaines autorités de protection en Valais: deux papas, privés de leurs enfants, témoignentDysfonctionnements de certaines autorités de protection en Valais: deux papas, privés de leurs enfants, témoignent

CombatValais: une maman manifeste devant l'APEA de Sion pour faire bouger sa situationValais: une maman manifeste devant l'APEA de Sion pour faire bouger sa situation

InterviewAPEA en Valais: le conseiller d'Etat Frédéric Favre veut les professionnaliserAPEA en Valais: le conseiller d'Etat Frédéric Favre veut les professionnaliser

Top