27.11.2019, 11:56

La pneumologie passe de Montana à Martigny

chargement
Le Centre de pneumologie de Montana devrait fermer ses portes en 2020.

Santé Le Centre valaisan de pneumologie de Montana devrait fermer ses portes et être utilisé provisoirement comme un home. L’hôpital de Martigny obtiendrait alors les activités de réhabilitation pulmonaire. Le Grand Conseil doit encore se prononcer en décembre.

Le 11 décembre prochain, le Grand Conseil doit se prononcer sur la fermeture du Centre valaisan de pneumologie de Montana. Mais l’Hôpital du Valais communique déjà, le 27 novembre, sur le fait qu’il «renforce son centre de compétences en pneumologie grâce au transfert de Montana à Martigny de ses activités de réhabilitation pulmonaire stationnaire».

Les avantages du transfert

L’Hôpital du Valais se réjouit des avantages de cette nouvelle organisation. Dans le communiqué, la doctoresse Isabelle Frésard, responsable du Centre de réhabilitation pulmonaire de Martigny, déclare ainsi «qu’à Martigny, nous bénéficions d’un plateau technique plus complet, avec scanner et soins continus, sans oublier toutes les synergies et ressources des autres services». Elle évoque aussi «l’avantage de bénéficier d’une prise en charge stationnaire et ambulatoire au même endroit, avec le même personnel médical et soignant».

La commission approuve

La Commission de la santé du Grand Conseil a été séduite par le projet. Elle approuve ce transfert à l’unanimité de ses treize membres. Dans son rapport à l’intention du Parlement, elle note que l’exploitation du Centre de pneumologie de Montana «n’est économiquement plus viable». Le transfert des activités permettra une économie de 1,3 million.

Depuis que le Grand Conseil a demandé au Conseil d’Etat de reconsidérer la fermeture du centre en mars dernier la situation a passablement évolué. La commune de Crans-Montana a retiré son recours juridique contre la fermeture du centre.

A lire aussi: Centre valaisan de pneumologie: le Conseil d’Etat appelé à revoir sa position

Le centre de pneumologie deviendra un home provisoire

Lors de la même session de décembre, les députés vont aussi voter sur un crédit à octroyer pour participer à la transformation provisoire du Centre de pneumologie en home, le temps de rénover et d’agrandir l’actuel EMS du Christ-Roi de Lens. Ces changements ont déjà été approuvés par les assemblées primaires des communes de Lens, Icogne et Crans-Montana.

Si les députés disent oui, les travaux dans leur ensemble coûteront 27,9 millions dont 6,8 millions à la charge de l’Etat du Valais. La Commission de la santé a déjà dit oui à l’unanimité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéValais: une enveloppe de 100 millions de plus pour les hôpitauxValais: une enveloppe de 100 millions de plus pour les hôpitaux

Top