06.05.2020, 20:00
Lecture: 5min

«La pandémie nous a obligés à accélérer la restructuration d’Air Glaciers.» L’interview du président Philipp Perren

Premium
chargement
Philipp Perren, président d'Air Glaciers: "Nous allons tout faire pour ne pas avoir au final 60 licenciements."

AIR GLACIERS Président d’Air-Glaciers, Philpp Perren explique pourquoi et comment la crise liée au coronavirus et le déficit de 1,5 million pour 2019 ont obligé les nouveaux administrateurs à restructurer plus rapidement que prévu la société.

Philipp Perren, quand Air Zermatt reprend Air-Glaciers, vous savez déjà que vous allez devoir licencier puisque Air-Glaciers a deux fois plus de personnel qu’Air Zermatt, mais avec plus ou moins le même chiffre d’affaires et un déficit de 1,5 million pour 2019… 

On savait que l’on allait devoir réduire la voilure du personnel et on l’a dit immédiatement. Mais sans cette pandémie, nous aurions pu le faire de manière plus douce,...

À lire aussi...

HélicoptèresPhilipp Perren: «Le principal défi d’Air-Glaciers sera d’atteindre la rentabilité»Philipp Perren: «Le principal défi d’Air-Glaciers sera d’atteindre la rentabilité»

Mauvaise nouvelleAir-Glaciers: l'entreprise pourrait licencier 41% de son personnelAir-Glaciers: l'entreprise pourrait licencier 41% de son personnel

60 postes en jeu chez Air-Glaciers

La compagnie valaisanne annonce ce mardi des mesures urgentes pour stabiliser sa société. 60 emplois sont en jeu.

  05.05.2020 19:42

Top