07.05.2020, 19:11
Lecture: 5min

La mort du «Régional» cristallise l’agonie de la presse

Premium
chargement
«Le Régional» était distribué à 127 000 exemplaires.

Médias L’hebdomadaire veveysan est mort sans dernier soupir à l’heure où la presse écrite semble à bout de souffle. Berne veut déployer des mesures d’urgence, mais risque de manquer sa cible.

Tous se disent attristés. Endeuillés et désolés. Pouvoirs publics et acteurs médiatiques pleurent la disparition d’un titre local largement ancré dans le paysage régional. La faute à la pandémie, dit-on avec un peu d’hypocrisie.

Le journal – distribué à 15 000 exemplaires (sur 127 000) dans le Chablais valaisan – était malade. A risque. Et son Salut de l’autre côté de la porte. Celle qui reste close. Alors Stéphanie Simon se fâche. S’insurge de tout donner pour ne rien recevoir. «Toutes nos lignes sont...

À lire aussi...

En travauxLieu de souvenirs pour des milliers de personnes, l’hôpital de Monthey a été partiellement démoliLieu de souvenirs pour des milliers de personnes, l’hôpital de Monthey a été partiellement démoli

AgricultureSt-Maurice: Stéphanie Mottiez frôle la note idéale au brevet d'agricultriceSt-Maurice: Stéphanie Mottiez frôle la note idéale au brevet d'agricultrice

RailImpressionnant convoi destiné à Nant de DranceImpressionnant convoi destiné à Nant de Drance

DésignéPort-Valais: le 2e élu du Parti indépendant est connuPort-Valais: le 2e élu du Parti indépendant est connu

Bougez!Monthey: quatre terrains de jeu à flanc de coteau pour les trailersMonthey: quatre terrains de jeu à flanc de coteau pour les trailers

Top