La longue lutte des Valaisannes pour exister dans l'histoire

chargement

EGALITE Un récent colloque sur l'histoire des femmes à Sierre a permis de constater que les historiens ne les ont prises en compte qu'à partir de la fin de la deuxième guerre mondiale.

  03.05.2017, 13:23
Les femmes ont dû attendre longtemps pour exister dans l'histoire.

«Il faut que ce soit les femmes qui parlent de l’histoire des femmes, car ce sont elles qui le font le mieux», s’exclame avec conviction Marie-France Burnier Vouilloz. Cette historienne était l’une des intervenantes du colloque sur l’histoire des femmes organisé par «Via Mulieris»  – une association créée en 2014 à la veille du Bicentenaire – récemment à Sierre. Deux cent trente personnes ont suivi les nombreuses conférences qui ont abordé différents thèmes.

Les femmes, les grandes absentes de l’histoire jusqu’en 1946

Les femmes n’ont existé pour les historiens qu’à partir de la fin de la deuxième guerre mondiale. «Auparavant, l’histoire ne s’intéressait qu’à l’événementiel, comme les batailles et les traités; c’était alors exclusivement masculin. Il y avait très peu d’intérêt pour l’histoire sociale», explique Marie-France Burnier Vouilloz. Depuis lors, la gent féminine ne cesse de se battre pour l'égalité des droits et des chances.

1903: Plusieurs générations de femmes dans la famille Pont à Saint-Luc© Médiathèque Valais Martigny

1909: Cours de cuisine à l’école ménagère de Monthey. Cette photographie a été présentée à l’Exposition cantonale de Sion. © Médiathèque Valais Martigny / Pantaleon Binder

1910: A Evolène, une maman fait la lessive dans le ruisseau avec son enfant. © Médiathèque Valais Martigny / Paul Grosheintz

1930: Cours de puériculture à l’Ecole normale des filles à Sion. © Médiathèque Valais Martigny / Raymond Schmid

1942: Une baigneuse à la piscine de Champéry.  © Médiathèque Valais Martigny / Max Kettel

1950: Cours d’économie domestique à l’Institut Sainte-Jeanne Antide de Martigny. © Médiathèque Valais Martigny / Oscar Darbellay

1955: Deux soignantes à l’école d’infirmières de Sion. © Médiathèque Valais Martigny / Joseph Couchepin

1957: A Martigny-Bourg, les femmes votent alors que cela leur est encore interdit. © Médiathèque Valais Martigny / Léonard Gianadda

1970: Une serveuse au comptoir de Martigny. © Médiathèque Valais Martigny / Oswald Ruppen

Découvrez notre grand angle consacré à la lutte des Valaisannes pour exister dans l'histoire dans nos éditions papier et numériques du jeudi 3 mai 2017.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DroitLe certificat light de l’application Covid Certificate. Par Sébastien FantiLe certificat light de l’application Covid Certificate. Par Sébastien Fanti

Gestion de la pandémieLes hôteliers valaisans tirent la sonnette d’alarme: les nuitées reculent de 15 à 20%, «c’est une catastrophe»Les hôteliers valaisans tirent la sonnette d’alarme: les nuitées reculent de 15 à 20%, «c’est une catastrophe»

ArchéologieA Saint-Léonard, la découverte de 13 menhirs réveille l’intérêt pour le patrimoineA Saint-Léonard, la découverte de 13 menhirs réveille l’intérêt pour le patrimoine

Téléphonie mobileSion veut avoir son mot à dire sur les antennes 5G. Et elle a un planSion veut avoir son mot à dire sur les antennes 5G. Et elle a un plan

Grands prédateursVeau tué, présence possible d’une meute dans le val d’Hérens… la pression du loup augmente sur les alpagesVeau tué, présence possible d’une meute dans le val d’Hérens… la pression du loup augmente sur les alpages

Top