27.09.2017, 18:36
Lecture: 10min

La galère des chômeuses valaisannes de plus de 50 ans

Premium
chargement
Yolande Crettex, 61 ans, a un C.V très bien fourni. Malgré tout, elle a peiné à trouver un contrat fixe.

EMPLOI Les femmes de plus de 50 ans se disent soulagées de l’échec de Prévoyance 2020. Deux Valaisannes, confrontées au chômage, racontent leur parcours de combattantes.

Yolande Crettex et Annelou Héritier, qui ont connu le chômage à plus de 50 ans, ne cachent pas leur joie après l’échec de Prévoyance 2020. Leur soulagement sera sans doute de courte durée, car certains partis, telle l’UDC, montent déjà au front pour obliger les femmes à travailler jusqu’à 65 ans. «Nous avons déjà de la peine à...

À lire aussi...

DroitZones réservées et transparence. Par Sébastien FantiZones réservées et transparence. Par Sébastien Fanti

FormationCollège des Creusets: des élèves se plaignent de propos d'un enseignantCollège des Creusets: des élèves se plaignent de propos d'un enseignant

ChroniqueQue valent les bavardages d’hier? Par Peter BodenmannQue valent les bavardages d’hier? Par Peter Bodenmann

Concours«Mon petit amour, on nous enterrera ensemble», un conte de Noël de Bernadette Richard«Mon petit amour, on nous enterrera ensemble», un conte de Noël de Bernadette Richard

SantéLe Valais manque de donneurs de sangLe Valais manque de donneurs de sang

Top