26.09.2020, 05:30

"La Foire aux larmes". Dans le viseur de Stéphanie Germanier

Premium
chargement
Stéphanie Germanier, rédactrice en chef adjointe
Chronique

La Foire n’ouvrira pas vendredi prochain. 

Croiser les aînés de Pro Senectute. Se frayer un passage parmi les sociétaires de Provins. Entrer gratuitement avec la Raiffeisen. Pointer du doigt les politiciens en campagne. Tomber sur le voisin, la cousine, le chef, l’élève, la prof. Trinquer avec des Vaudois en goguette pour s’excuser de leur avoir grillé la politesse au bar. Papoter chauffage à pellets. Flasher pour un canapé....

À lire aussi...

Chronique«Cette fois c’est sûr je l’ai chopé…», le grain de sel de Patrick Ferrari«Cette fois c’est sûr je l’ai chopé…», le grain de sel de Patrick Ferrari

AventureJulia Schmale, la chercheuse sédunoise qui a vécu quatre mois en Arctique pour étudier le changement climatiqueJulia Schmale, la chercheuse sédunoise qui a vécu quatre mois en Arctique pour étudier le changement climatique

PandémieCoronavirus: le Valais appelle Berne et l’armée à la rescousseCoronavirus: le Valais appelle Berne et l’armée à la rescousse

SolidairesGrippe: pharmaciens valaisans et Lonza assurent des vaccins pour les personnes à risqueGrippe: pharmaciens valaisans et Lonza assurent des vaccins pour les personnes à risque

Remontées mécaniquesA Verbier, le premier jour de ski donne un avant-goût de ce que sera la saison d’hiverA Verbier, le premier jour de ski donne un avant-goût de ce que sera la saison d’hiver

Top