09.01.2019, 12:01

La coprésidente d’EXIT: «Ce n’est pas parce qu’une personne nous appelle qu’elle passera à l’acte»

Premium
chargement
Coprésidente de l’association romande EXIT depuis l’an dernier, Gabriela Jaunin est également accompagnante depuis quatorze ans.

Série 2/3 Depuis quatorze ans, Gabriela Jaunin s’occupe des personnes qui ont décidé de mourir par suicide assisté en Valais notamment. Elle est donc directement confrontée à la politique des homes du canton sur le sujet. 50% d’entre eux refusent l’entrée d’EXIT dans l’établissement.

Le contexte
- Le nombre d’adhérents valaisans à EXIT, l’association pour le droit de mourir dans la dignité, ne cesse de croître. Idem concernant les demandes de suicide assisté qui proviennent de plus en plus de personnes âgées. Et ce alors que les homes du canton sont partagés sur la question: 50% d’entre eux refusent cette pratique. 
- La coprésidente...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

Série 1A/3De plus en plus de Valaisans recourent au suicide assistéDe plus en plus de Valaisans recourent au suicide assisté

Série 1B/3Suicide assisté: les homes valaisans divisés sur la questionSuicide assisté: les homes valaisans divisés sur la question

Top