06.01.2020, 18:00

«L’Etat doit aussi punir ceux qui commercialisent le produit fini.» Le commentaire de Romain Carrupt

Premium
chargement
Romain Carrupt, journaliste

Vin Notre journaliste Romain Carrupt réagit aux erreurs d’affichage d’un vin, constatées au marché de Noël Sternenmarkt à Berne.

Les vignerons-encaveurs pestent volontiers contre une réglementation abondante et des contrôles toujours plus pointilleux. Les autorités rétorquent qu’il en va de la qualité, et donc de l’attractivité, des vins valaisans. Dans ce cas, ces mêmes autorités doivent aussi punir ceux qui violent la loi, en commercialisant le produit fini. Car à quoi bon garantir des étiquettes et des liquides 100% corrects, si le dernier maillon de la chaîne, qui se trouve être le plus...

À lire aussi...

VinL’IVV a dénoncé une potentielle tromperie du consommateur dans un marché de Noël bernoisL’IVV a dénoncé une potentielle tromperie du consommateur dans un marché de Noël bernois

Top