L’église renaît sous d’autres cieux

chargement

ARDON L’église Saint Jean-Baptiste a retrouvé sa fougue d’antan, après une fermeture qui aura duré huit mois. Les travaux ont coûté 1 million de francs. L’église est désormais classée d’intérêt historique cantonal.

Par noemie.fournier@lenouvelliste.ch
  06.12.2017, 23:28
Premium
Le plafond a retrouvé son apparence d’avant 1959. Il a délaissé le beigeâtre pour un ciel bleu gorgé d’étoiles.

plus qu’une réouverture, un renouveau. L’église d’Ardon, restée close durant huit mois, s’apprête à dévoiler son nouvel apparat. Somptueux de lumière. Il faut dire que la bâtisse de 1891 n’avait pas grande réputation. «Trop sombre, triste, c’était une église à fuir!» ose le curé Daniel Reynard. «Sa couleur beigeasse était typique de la vaisselle et du carrelage des années...

À lire aussi...

ChroniqueLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves GabbudLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves Gabbud

Révision de la ConstitutionConstituante: des nouveautés aux statu quo, on en est où?Constituante: des nouveautés aux statu quo, on en est où?

AnimauxDerborence: «Le gypaète était à 5 mètres de moi»Derborence: «Le gypaète était à 5 mètres de moi»

L’interview culturelleYann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»Yann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»

InnovationSaas-Fee: voici le robot qui porte les bagagesSaas-Fee: voici le robot qui porte les bagages

Top