L’application pour traquer le travail au noir crée des remous

chargement

POLÉMIQUE Lancée par le patronat et les syndicats valaisans pour dénoncer les chantiers illégaux, l’application mobile est-elle légale? L’Etat du Valais et les initiateurs ne sont pas d’accord.

 08.03.2018, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Lancée hier par l’Association valaisanne pour le renforcement des contrôles sur les chantiers de construction, l’application mobile permettant à la population de signaler en tout temps les chantiers illégaux devra-t-elle être supprimée?

Lancée par l’Association valaisanne pour le renforcement des contrôles sur les chantiers de construction (ARCC), l’application mobile permettant à la population de signaler en tout temps les chantiers illégaux devra-t-elle être supprimée?

Le préposé fédéral adjoint, Jean-Philippe Walter, indiquait mardi que cette innovation romande contrevenait à la loi fédérale concernant les mesures en matière de lutte contre le...

À lire aussi...

DroitCourriel privé, attention danger! Par Sébastien FantiCourriel privé, attention danger! Par Sébastien Fanti

En continuSport Express Valais – Lutte: magnifique succès pour le Martignerain Dimitar SandovSport Express Valais – Lutte: magnifique succès pour le Martignerain Dimitar Sandov

ChroniqueL’énergie solaire ou le nouvel or de Gondo. Par Peter BodenmannL’énergie solaire ou le nouvel or de Gondo. Par Peter Bodenmann

ChroniqueDans le viseur de Stéphanie Germanier: la liberté à voile et à vapeurDans le viseur de Stéphanie Germanier: la liberté à voile et à vapeur

DépistagePass sanitaire: les places pour les tests antigéniques prises d’assaut dans les pharmacies et centres hospitaliersPass sanitaire: les places pour les tests antigéniques prises d’assaut dans les pharmacies et centres hospitaliers

Top