L’application pour traquer le travail au noir crée des remous

chargement

POLÉMIQUE Lancée par le patronat et les syndicats valaisans pour dénoncer les chantiers illégaux, l’application mobile est-elle légale? L’Etat du Valais et les initiateurs ne sont pas d’accord.

 08.03.2018, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Lancée hier par l’Association valaisanne pour le renforcement des contrôles sur les chantiers de construction, l’application mobile permettant à la population de signaler en tout temps les chantiers illégaux devra-t-elle être supprimée?

Lancée par l’Association valaisanne pour le renforcement des contrôles sur les chantiers de construction (ARCC), l’application mobile permettant à la population de signaler en tout temps les chantiers illégaux devra-t-elle être supprimée?

Le préposé fédéral adjoint, Jean-Philippe Walter, indiquait mardi que cette innovation romande contrevenait à la loi fédérale concernant les mesures en matière de lutte contre le...

À lire aussi...

CirculationViaduc de Riddes: de grands détours nécessairesViaduc de Riddes: de grands détours nécessaires

SantéMartigny/Lausanne: Debiopharm décroche le jackpot pour un médicament anticancéreuxMartigny/Lausanne: Debiopharm décroche le jackpot pour un médicament anticancéreux

SantéLes étudiants francophones ES en soins infirmiers attendus à MontheyLes étudiants francophones ES en soins infirmiers attendus à Monthey

ChroniqueCantonales 2021: Serge ist auf Kanal 9, «l’Union des branleurs», les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 15)Cantonales 2021: Serge ist auf Kanal 9, «l’Union des branleurs», les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 15)

fiscalitéEn tant qu'aîné que puis-je déduire de mes impôts?En tant qu'aîné que puis-je déduire de mes impôts?

Top