Justice: la bonne foi de l’ancien président de Bagnes en jeu

chargement

Constructions illicites Eloi Rossier et Frédéric Perraudin ont comparu mardi devant le juge de district, ils sont accusés de faux dans les titres par Gabriel Luisier qu’ils ont renvoyé en février 2016 ou en novembre 2015, selon les versions divergentes du Ministère public ou de la défense. Ainsi s’ouvre le premier procès touchant à l’affaire des constructions illicites.

 20.04.2021, 21:06
Lecture: 6min
Premium
Eloi Rossier (à droite) et son avocat Jean-Charles Bornet, à leur arrivée au tribunal.

Il s’agit du premier procès qui touche à l’affaire des constructions illicites de Verbier. La tension était palpable dans les locaux du Tribunal cantonal, où se tenaient mardi les plaidoiries, et non pas dans le tribunal de district, trop petit au vu de l’enjeu et du nombre de journalistes présents.

En août 2015, «Le Nouvelliste» révélait que la commune de Bagnes...

À lire aussi...

JusticeBagnes: le président Eloi Rossier condamné pour faux dans les titresBagnes: le président Eloi Rossier condamné pour faux dans les titres

JusticeQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de BagnesQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de Bagnes

VerbierLe vice-président de Bagnes privé de son chaletLe vice-président de Bagnes privé de son chalet

Top