Justice et Parlement: il n’y a que des perdants. L’édito de Vincent Fragnière

chargement

ÉDITO Le rédacteur en chef Vincent Fragnière revient sur le choix du Parlement de ne pas élire Nicolas Dubuis comme juge cantonal, mais de le réélire comme procureur.

 05.05.2021, 19:06
Premium
Vincent Fragnière, rédacteur en chef du "Nouvelliste".

Le procureur général Nicolas Dubuis, le Grand Conseil et le Conseil de la magistrature. Voilà les trois perdants de cette journée parlementaire très particulière qui s’est terminée par un huis clos impensable pour débattre et choisir le procureur général du canton du Valais.

Nicolas Dubuis aurait voulu devenir juge cantonal, mais le Parlement lui a refusé ce nouveau...

À lire aussi...

live
PolitiqueValais: Nicolas Dubuis réélu de justesse comme procureur généralValais: Nicolas Dubuis réélu de justesse comme procureur général

Top