30.06.2019, 17:00
Lecture: 8min

Josette Valloton, l’authenticité à la rencontre des sommets

Premium
chargement
Josette Valloton nous reçoit dans son havre de paix à Arolla.

HAUTE MONTAGNE Le 24 mai dernier, dix-huit ans jour pour jour après l’ascension de son premier sommet himalayen, la guide de haute montagne Josette Valloton a atteint la cime du Makalu, la cinquième montagne la plus haute du monde et le sixième 8000 de sa carrière. Rencontre à Arolla.

Arolla. Son silence. Ses arolles. Ses montagnes majestueuses. Josette Valloton s’approche, en tirant sur son t-shirt. «J’ai des trous à mes pulls à force de tirer dessus quand je suis stressée.» Mais la peur de l’interview contraste en tout point avec la chaleur de son accueil et la douceur de son visage. Sa peau est dorée par le soleil....

À lire aussi...

Votre HabitatManuella Maury: «Je suis baroque comme ma maison»Manuella Maury: «Je suis baroque comme ma maison»

PolitiqueCoronavirus: peu de critiques politiques sur la gestion de crise du Conseil d’Etat valaisanCoronavirus: peu de critiques politiques sur la gestion de crise du Conseil d’Etat valaisan

FilmsLes films du mois à ne pas rater... chez soiLes films du mois à ne pas rater... chez soi

PandémieCoronavirus: le Valais passe à 175 hospitalisationsCoronavirus: le Valais passe à 175 hospitalisations

HydrauliqueValais: quand l’or bleu rivalise avec la protection de la natureValais: quand l’or bleu rivalise avec la protection de la nature

Top