Jenny Udriot dans un film donnant la parole à cinq personnes défigurées

chargement

Cinéma La Montheysanne est l’une des héroïnes de «La disgrâce» qui a été présentée mardi en avant-première à Paris. Un documentaire poignant. Les spectateurs pourront le découvrir fin mars sur France 2.

 12.03.2020, 05:30
Lecture: 10min
Premium
Lors du tournage, Jenny Udriot a vécu des moments de fortes émotions.

Suivie par «Le Nouvelliste» 
Jenny Udriot, brûlée à deux mois, a entamé une reconstruction de son corps. Elle a accepté que «Le Nouvelliste» la suive au fil de ses opérations. Elle racontera régulièrement comment elle vit ces changements.
 

Premier épisode: L’heure du choix

2. La consultation médicale

3. Avant-première à Paris

4. La...

À lire aussi...

TélévisionJenny dans "La disgrâce", c'est à voir mardi sur France 2Jenny dans "La disgrâce", c'est à voir mardi sur France 2

RencontreA 34 ans, Jenny Udriot, brûlée, entame une reconstruction chirurgicale: «Je me sens prête»A 34 ans, Jenny Udriot, brûlée, entame une reconstruction chirurgicale: «Je me sens prête»

ReconstructionL’espoir au rendez-vous médical de Jenny UdriotL’espoir au rendez-vous médical de Jenny Udriot

Top