25.11.2019, 17:59

Jean-Marc Landry, Monsieur loup, perd en justice contre un éleveur qui le contredit

chargement
Jean-Marc Landry a perdu en justice contre un éleveur qui le contredit à propos des mesures de protection des troupeaux contre le loup.

Justice Un éleveur français qui a traité Jean-Marc Landry de «pompier pyromane» ne sera pas inquiété par la justice valaisanne.

Le Tribunal cantonal valaisan (TC) a débouté le Jurassien Jean-Marc Landry par une ordonnance datée du 21 novembre. L’homme surnommé Monsieur loup a déposé plainte contre un éleveur français, qui a démonté ses affirmations sur les mesures de protection contre le grand prédateur dans une vidéo diffusée sur YouTube.

A lire aussi : Loup: un internaute français sera jugé en Valais

Bataille autour du loup 

Jean-Marc Landry avait réalisé un reportage «En quête de loup», diffusé sur la chaîne de télévision France 3. Il y explique l’efficacité des mesures de protection contre le loup.

Ce film fait bondir Bruno Lecomte, qui élève des chèvres dans les Voges. Avec sa caméra, l’éleveur a vérifié sur le terrain les affirmations du spécialiste du loup. Il découvre à la frontière germano-polonaise des éleveurs qui sont «victimes de pertes importantes de bétail causées par le loup malgré les mesures de protection proposées par Jean-Marc Landry», comme le note le TC dans son ordonnance.

Bruno Lecomte diffuse alors une vidéo intitulée: «En quête de loup: un documentaire mensonger et tronqué.» Il accuse aussi sur Facebook Jean-Marc Landry «de travestir la réalité de la protection des troupeaux». Il le traite encore de «pompier pyromane», en affirmant que Jean-Marc Landry travaille à la fois pour les protecteurs du loup et pour les éleveurs qui s’opposent au grand prédateur et en subissent les attaques.

Le Tribunal cantonal estime «qu’au terme d’une analyse objective», il n’y a rien d’attentatoire à l’honneur dans les propos de Bruno Lecomte, défendu par Me Jean-Luc Addor.

Le TC déboute donc Jean-Marc Landry et son défenseur, Me Sébastien Fanti. Ce dernier indique qu’il fera «très probablement» recours auprès du Tribunal fédéral.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Loup et pastoralismeCréation d'une fondation pour faire cohabiter loups et bergersCréation d'une fondation pour faire cohabiter loups et bergers

tirs de régulationAutorisation d’abattre quatre jeunes loups dans les GrisonsAutorisation d’abattre quatre jeunes loups dans les Grisons

Grands prédateursTirs facilités du loup, du lynx ou de l’ours: le peuple suisse voteraTirs facilités du loup, du lynx ou de l’ours: le peuple suisse votera

Les Suisses voteront sur le tir du loup

Le Parlement veut faciliter le tir du loup, de l’ours ou du lynx. Les organisations de protection de l’environnement...

  19.09.2019 10:05

Grand ConseilValais: des chasseurs engagés pour tirer le loupValais: des chasseurs engagés pour tirer le loup

Grand ConseilLe Valais votera probablement sur le loupLe Valais votera probablement sur le loup

Top