14.05.2018, 17:30

Ils ont accompli la patrouille des glacières entre Verbier et Zermatt

chargement
1/3  

 14.05.2018, 17:30 Ils ont accompli la patrouille des glacières entre Verbier et Zermatt

Insolite 4 h 02 pour rejoindre Verbier depuis Zermatt en transports publics. Deux équipes ont participé à la première édition de la patrouille des glacières, une course en costumes organisée par le Café de la Grenette à Sion.

L’organisateur de cette première patrouille des glacières en est convaincu. Il est possible de faire mieux que 4 h 02 entre Zermatt et Verbier en transports publics. «Le train Viège-Martigny avait du retard et le Saint-Bernard Express ne nous a pas attendus dimanche matin», argumente Boris Michel patron du Café de la Grenette qui a mis sur pied et participé à cette drôle de patrouille.

>>A voir aussi: PdG 2018: au cœur de la petite patrouille avec une cordée valaisanne depuis Arolla

Un pied de nez à la véritable PDG

Parties de Zermatt très tôt dimanche matin après une courte nuit sur place, les deux équipes de trois «patrouilleurs» inscrites sont arrivées en même temps à Verbier. «Quand nous sommes partis nous avions déjà tous gagné. C’était d’abord une grande aventure humaine. Notre slogan: moins vite moins haut moins fort», lâche-t-il avec un brin d’ironie. «On espère avoir prouvé qu'en Valais on peut organiser des trucs sans embêter tout le monde.»

>>A lire: PdG: le florilège des noms de patrouilles les plus insolites

Plus conviviale que compétitive, l’idée était donc de rallier les deux stations en costumes, équipé d’une glacière bien remplie pour le voyage, le tout en transports publics.

Un pied de nez symbolique à la véritable Patrouille des glaciers? «Plutôt oui, le message peut se résumer ainsi: arrêtez de déranger les bouquetins avec vos randonnées en combinaisons aux couleurs plus que douteuses», lance Boris Michel qui promet une deuxième édition organisée en même temps que la véritable patrouille dans deux ans.

Le règlement sur la page Facebook de la patrouille des glacières


À lire aussi...

PDGPdG 2018: au cœur de la petite patrouille avec une cordée valaisanne depuis ArollaPdG 2018: au cœur de la petite patrouille avec une cordée valaisanne depuis Arolla

Top