12.09.2018, 10:30

Inondation de Pramont: une commission disculpe des employés d'Etat, un député se fâche et dépose plainte

chargement
Le Grand Conseil a accepté le rapport de la Commission de gestion dans l'affaire des inondations de Pramont.

 12.09.2018, 10:30 Inondation de Pramont: une commission disculpe des employés d'Etat, un député se fâche et dépose plainte

Grand Conseil Le rapport de la Commission de gestion dans l’affaire des inondations à Pramont n’a pas apaisé les esprits. Le député UDC Albert Pitteloud annonce une action pénale contre des employés de l’Etat du Valais concernés par ce dossier. L’action en justice contre deux entreprises privées est toujours en cours.

La Commission de gestion du Grand Conseil a rendu son rapport concernant l’affaire des inondations de Pramont. Si elle demande de mieux contrôler et chiffrer les excavations dans le Rhône, elle n’a pas mis à jour de pratiques inacceptables de la part des services de l’Etat.

L’UDC a demandé de renvoyer le dossier à la Commission de gestion, accusée de n’avoir entendu que les fonctionnaires pour établir son rapport, même si la présidente de la commission, Marianne Maret, rappelle que deux experts ont aussi été entendus. Le Parlement a refusé d'entrer en matière sur la demande de l'UDC par 55 voix contre 53 et 6 abstentions…

Rappel des faits

En avril 2012, deux entreprises ont extrait du gravier dans le lit du Rhône dans la région de Pramont. Quelque temps plus tard, la nappe phréatique a débordé au lac de la gravière et au lac de la décharge. Des travaux de rétablissement ont été lancés. Ils ont duré plusieurs mois.

Le principal agriculteur lésé par ce débordement est le député Albert Pitteloud (UDC), qui a été jusqu’au Tribunal fédéral pour faire valoir ses droits. Le TF lui a donné raison et le député a touché plus de 90 000 francs d’indemnités.

L’Etat a dû entreprendre des travaux qui coûteront plus de 4,1 millions de francs. Une action en justice a été engagée contre les deux entreprises concernées. Cette action est toujours en cours.

Après que les députés UDC Albert Pitteloud et Blaise Melly ont dénoncé des dysfonctionnements dans cette affaire, le Grand Conseil a demandé un rapport à la Commission de gestion, lequel a été présenté mercredi au Parlement cantonal.

Albert Pitteloud ira en justice

Ce rapport n’a pas plu au député Albert Pitteloud. Il parle «d’une forfaiture» de la part des services étatiques et évoque «un rapport de complaisance» de la part de la Commission de gestion.

Albert Pitteloud annonce une action pénale contre «les fonctionnaires indélicats» impliqués dans ce dossier.

Benoît Bender (PDC du Bas) fait remarquer que le rapport de la Commission de gestion a été accepté à l’unanimité de ses membres, élus UDC compris. Alors que Daniel Garbely (PDC du Haut) estime que les services de l’Etat ont été critiqués à tort.

De son côté, le conseiller d’Etat Jacques Melly accepte le rapport de la Commission de gestion et rappelle qu’au moment où «il y a eu une remontée de la nappe, nous avons agi immédiatement» pour éviter le pire. Il «dénonce les attaques» contre les employés d’Etat et le vocabulaire utilisé par les députés UDC dans cette affaire.
 

 

 

 


À lire aussi...

POLITIQUEDeux députés UDC valaisans dénoncent "de graves dysfonctionnements" à l'Etat du ValaisDeux députés UDC valaisans dénoncent "de graves dysfonctionnements" à l'Etat du Valais

Grand ConseilInondation de Pramont: la commission de gestion va établir un rapportInondation de Pramont: la commission de gestion va établir un rapport

Top