30.07.2015, 13:18

Himalaya: l'aventurier Mike Horn et son guide valaisan Fred Roux ne graviront pas le K2

chargement
Une fois de plus, le K2 ne s'est pas laissé dompter par les alpinistes.
Par O.H.

retour Après un mois de vaines tentatives pour atteindre le sommet du K2, Mike Horn et ses guides himalayistes - le Valaisan de Verbier Fred Roux et le Bernois Köbi Reichen - renoncent définitivement... pour cette année.

Ce n'est pas encore en 2015 que Mike Horn, Fred Roux et Köbi Reichen lèveront les bras au sommet du K2. Après avoir dû renoncer une première fois en 2013, l'aventurier de Château-d'Oex, ses guides valaisan et bernois, abandonnent une nouvelle fois.

Ils ont pourtant essayé pendant près d'un mois de gravir la deuxième plus haute montagne du monde, du haut de ses 8'611 mètres, à la frontière entre la Chine et le Pakistan.

Mais, mercredi, Mike Horn a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook. "Cette année le K2 ne nous a pas ouvert ses portes et ses fenêtres pour passer, mais c'est la vie. Si tu n'essaies pas, tu ne sauras jamais."

Il a également posté ce clip retraçant leurs aventures durant un mois au pied de la montagne.

 

Final K2 Video

Final video report: As I say in the video below: "This year K2 didn't open its doors and windows for us to get through, but such is life. If you don't try, you'll never know."Enjoy the video. This was an adventure regardless of the result. Also, check out the blog post for more. http://bit.ly/1IpxBX0

Posted by Mike Horn on mardi 28 juillet 2015

 

Une image de ce film est à l'origine d'une polémique. A la 25e seconde, ce qui semble être la tête d'un homme, recrachée par le glacier, apparaît. Elle vient illustrer les propos des alpinistes qui évoquent alors la mort et les dizaines de personnes qui ont perdu la vie en tentant de vaincre le K2. 

Un alpiniste canadien, Louis Rousseau, choqué, à écrit à Mike Horn pour critiquer son manque de respect envers cette personne décédée et sa famille. L'aventurier n'a pas encore répondu à cette critique virulente.

Mercedes, qui est l'un des principaux sponsors de l'expédition, a publié sur sa chaîne Youtube ce petit film. Mais la scène où apparaissaient ces restes humains a été coupée.

 

L'échec comme moteur

Mardi, alors que Mike Horn, Fred Roux et Köbi Reichen redescendaient une énième fois au camp de base, repoussés par le vent et la neige, ils ont fini par se résigner. "On a essayé de toutes nos forces", écrit Mike Horn sur son blog. "Je dis souvent que l'échec fait partie de ma vie. Rien de ce que j'entreprends n'est certain d'aboutir, autrement, je ne le ferais pas. Ne pas savoir, c'est ce qui est le plus excitant dans ma vie."

"Peut-être un jour, j'arrêterai d'essayer, à ce moment-là, j'arrêterai d'échouer, mais je n'aurais aussi plus aucune chance de réussir."

Les trois hommes étaient partis de la Suisse en mai dernier, en jeep, traversant toute l'Europe et une partie de l'Asie pour rejoindre le Pakistan. Nul doute qu'ils retenteront leur chance dans un proche avenir.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top