02.05.2019, 11:00

Haut-Valais: les camions mieux contrôlés au Simplon

chargement
Quatre policiers et un mécanicien ne s'occuperont que de ces contrôles sur l'axe du Simplon. La facture sera payée par la Confédération.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Les contrôles routiers de sécurité sur les poids lourds seront quadruplés dans le Haut-Valais sur l’axe du Simplon où transitent chaque année près de 90 000 camions. L'an dernier, un tiers des chauffeurs ou véhicules étaient en infraction.

Les contrôles des poids lourds qui circulent sur l’axe du Simplon dans le Haut-Valais vont être sensiblement renforcés. Objectif: mieux détecter les camions ne répondant pas aux normes, notamment en matière de sécurité routière. Pour cela, deux points de contrôle seront créés à Gamsen et à Gondo, permettant de quadrupler les vérifications sur les véhicules arrivant en Valais depuis l’Italie. Rien que ça!

A lire aussi: Gondo: un camion se renverse et bloque l'axe du Simplon

L’annonce a été faite conjointement jeudi à Brigue par l’Etat du Valais, l’Office fédéral des routes et les Douanes suisses. Cet effort se justifie pleinement. En effet, l’an dernier, le tiers des chauffeurs ou des camions contrôlés étaient en infraction sur cet axe. Freins défectueux, pneus lisses, les surprises sont nombreuses et fréquentes.

Cinq postes de travail

Cinq postes de travail vont être créés, uniquement dédiés à ces contrôles. Ils seront occupés par quatre policiers et un mécanicien. Des emplois qui seront financés par la Confédération sur la base d’une convention similaire à celle passée pour le centre de contrôle de poids lourds de Saint-Maurice.

 

Deux points de contrôle sont prévus, à Gondo et ici au nouveau centre douanier de Gamsen (photo police cantonale).

 

Il faut savoir que la densité du trafic lourd sur ce tronçon est en effet élevée. «L’année passée, 88 108 poids lourds ont emprunté cet axe. En outre, il s’agit du seul axe alpin à travers lequel le transport de matières dangereuses sans restriction est autorisé», a indiqué jeudi le conseiller d’Etat Frédéric Favre, chargé de la sécurité. Ces produits dangereux vont de l’azote liquide réfrigéré aux liquides inflammables, toxiques, jusqu’aux substances explosives.

Des milliers d’heures de travail

Depuis plusieurs années, le renforcement de la sécurité sur l’axe du Simplon constitue une priorité pour le canton. Actuellement, la police cantonale effectue, en collaboration avec les douanes, 24 grands contrôles par an. A cela s’ajoutent 800 heures de pointage des camions arrivant en Suisse.

A lire aussi: Un camion-citerne explose à Gamsen

«Ces renforcements d’infrastructures et de personnel devraient permettre d’atteindre l’objectif de 8000 heures de contrôles de poids lourds par année», indique Christian Varone, commandant de la police cantonale valaisanne.

A lire aussi: Un camion à remorque détruit par le feu au Col du Simplon


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EnvironnementL'Initiative des Alpes veut faire interdire le transport de marchandises dangereuses sur la route du SimplonL'Initiative des Alpes veut faire interdire le transport de marchandises dangereuses sur la route du Simplon

Top