25.09.2020, 15:55
Lecture: 7min

Hanny Weissmüller: à 47 ans, la cheffe de file du personnel de locomotives, c’est elle

Premium
chargement
Hanny Weissmüller rompt le règne masculin en succédant à Hans-Ruedi Schürch.

Portrait A 47 ans, c’est la première femme à la tête du personnel de locomotives au sein du Syndicat du personnel des transports (SEV). Fraîchement élue, Hanny Weissmüller vit en Valais, à Haute-Nendaz. Rencontre.

Pour elle, c’est le plus beau métier du monde. Elle en rêvait toute petite, en jouant sur le bout de rail qui décorait le jardin familial. «Conductrice de train! Quand je serai grande, je conduirai un train!» La fillette ponctuait cette affirmation en faisant sonner la cloche que le chef de gare mettait en branle pour annoncer l’arrivée d’un convoi.
 

Son actu

Elle est la première femme à...

À lire aussi...

PolitiqueCoronavirus: peu de critiques politiques sur la gestion de crise du Conseil d’Etat valaisanCoronavirus: peu de critiques politiques sur la gestion de crise du Conseil d’Etat valaisan

FilmsLes films du mois à ne pas rater... chez soiLes films du mois à ne pas rater... chez soi

PandémieCoronavirus: le Valais passe à 175 hospitalisationsCoronavirus: le Valais passe à 175 hospitalisations

HydrauliqueValais: quand l’or bleu rivalise avec la protection de la natureValais: quand l’or bleu rivalise avec la protection de la nature

DépistageCoronavirus: «On fait le maximum, mais certains petits bugs sont inévitables»Coronavirus: «On fait le maximum, mais certains petits bugs sont inévitables»

Top