10.03.2020, 11:02

Grand Conseil: les directeurs des CO restent des employés communaux en Valais

chargement
La situation particulière prévalant dans les directions des CO valaisans va perdurer.

Ecole Des directeurs qui dépendent de leur commune alors que les enseignants sont payés par le canton: cette situation particulière va perdurer.

Le Grand Conseil est divisé sur cette question. Faut-il que les directeurs des cycles d’orientation soient des employés du canton ou des communes? Actuellement, ils dépendent des administrations communales, alors que les autres enseignants sont payés par l’Etat. Cette situation va perdurer, puisque les députés en ont décidé ainsi mardi matin par 68 voix contre 58.

Une différence de traitement

Quatre députés, issus de quatre partis (Mathieu Gachnang (PDC), Patricia Constantin (AdG), Jean-Michel Savioz (PLR) et Vincent Boand (UDC)) estiment que cette situation est dommageable.

Dans leur postulat, ils expliquent que tous les directeurs du CO ne perçoivent pas le même salaire. Leurs cahiers des charges varient aussi d’une commune à l’autre. «Certaines directions se voient rembourser leur caisse maladie, d’autres leur frais de téléphonie mobile, les salaires ne sont pas égaux, tout comme les heures de décharges des adjoints, et peuvent varier du simple au double.» De plus, explique Patricia Constantin: «La direction se retrouve avec deux employeurs: l’Etat pour les aspects pédagogiques et la commune pour les autres aspects.»

Céline Dessimoz, pour les Verts, conteste aussi cette double hiérarchie: «En cas de conflit, c’est la zizanie.»

Un changement refusé dans le Haut

Les députés du Haut-Valais ne veulent pas changer le système mis en place, comme le dit le député jaune Konstantin Bumann «En 2015, les directeurs des écoles sont devenus des employés communaux. C’est un modèle qui fonctionne très bien dans le Haut.»

Député noir et président de Loèche, Martin Lötscher apprécie la situation actuelle, car «les directeurs sont très proches des autorités communales» et prennent en charge des tâches communales, qu’ils devraient de toute manière réaliser même s’ils devenaient des employés du canton.

Le PLR a été dans le même sens que la députation haut-valaisanne. Gervaise Marquis (PLR) ne s’offusque pas des différences de salaires, puisque tous les directeurs n’ont pas le même cahier des tâches. Elle ajoute: «Est-ce le rôle du canton de s’occuper de l’entretien des bâtiments scolaires?»

Réflexion sur les inégalités des retraites

Par contre, le Grand Conseil a accepté un autre texte interpartis visant à éviter que les directeurs d’école ne soient discriminés au niveau de leur caisse de retraite. Le Conseil d’Etat doit maintenant analyser cette question.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EcoleLes élèves valaisans parmi les meilleurs de SuisseLes élèves valaisans parmi les meilleurs de Suisse

Top