15.06.2020, 20:06

Grand Conseil: comment expliquer le faible score de Xavier Mottet?

Premium
chargement
Xavier Mottet ne se dit pas surpris ni déçu par son score.

Politique Xavier Mottet a été porté à la deuxième vice-présidence du Grand Conseil avec seulement 66 voix, sur 130 possibles. Si le vote à bulletins secrets fait planer un certain mystère sur ce mauvais score, des hypothèses sont esquissées par les députés.

S’il est réélu au printemps prochain, Xavier Mottet présidera le Parlement valaisan en 2022. Lundi à Brigue, le politicien de Torgon a été porté à la deuxième vice-présidence du Grand Conseil par ses collègues députés.

Avec 66 petites voix, son score est extrêmement faible. Il correspond tout juste à la moitié des 130 suffrages possibles. «Je ne suis ni surpris, ni déçu», commente le Chablaisien. «J’ai toujours eu à cœur de défendre des positions tranchées; ça ne plaît...

À lire aussi...

parlementEdmond Perruchoud élu à la deuxième vice-présidence du Grand ConseilEdmond Perruchoud élu à la deuxième vice-présidence du Grand Conseil

ParlementValais: le PLR Xavier Mottet accède à la 2e vice-présidence du Grand ConseilValais: le PLR Xavier Mottet accède à la 2e vice-présidence du Grand Conseil

ParlementValais: Manfred Schmid accède à la 1re vice-présidence du Grand ConseilValais: Manfred Schmid accède à la 1re vice-présidence du Grand Conseil

ParlementValais: Olivier Turin accède à la présidence du Grand ConseilValais: Olivier Turin accède à la présidence du Grand Conseil

PolitiqueOlivier Turin, un homme d’exécutif à la tête du Grand ConseilOlivier Turin, un homme d’exécutif à la tête du Grand Conseil

Top