27.06.2020, 05:30
Lecture: 5min

Gérard Bauër: réfugié de guerre à la plume extraordinaire

Premium
chargement
Après avoir été conservé dans la maison de la Préfecture à Sion, les carnets de Gérard Bauër viennent d'être publiés grâce au Sédunois Pierre-François Mettan.

Littérature Le Sédunois Pierre-François Mettan édite les carnets de Gérard Bauër, chroniqueur français, réfugié juif en Valais pendant la Seconde Guerre mondiale. Un homme de lettres à la plume extraordinaire pourtant tombé dans l’oubli. Jusqu’à aujourd’hui.

La naissance de ce livre est un roman à elle seule. Il nous embarque dans le monde fascinant du Paris littéraire du XXe siècle, dans les sabots d’un réfugié de la Deuxième Guerre mondiale et jusqu’à aujourd’hui.

Deux scènes de ce fabuleux récit se jouent chez nous. En Valais. A Crans-Montana d’abord et dans l’ombre d’une bibliothèque sédunoise ensuite. C’est là, une fois placés entre les mains de l’auteur Pierre-François Mettan, que des mots griffonnés il y a quatre-vingts...

À lire aussi...

Deuxième Guerre mondiale6 août 1944: quand les bombes nazies frappaient Morgins6 août 1944: quand les bombes nazies frappaient Morgins

Top