Gel printanier dans les vignes valaisannes: trop tôt pour dramatiser

chargement

Viticulture Si le gel a causé d’énormes dégâts dans la filière de l’abricot en Valais, il n’est pas encore possible d’établir un premier bilan pour la viticulture.

 22.04.2021, 05:30
Premium
Les vignerons touchés par le gel de printemps doivent attendre le débourrement du solde des bourgeons pour pouvoir évaluer les dégâts. Ici, une photo du gel printanier de 2017.

Le gel printanier de cette année s’est étendu sur toute l’Europe. En France, on annonce un tiers de la récolte de raisins perdu et au moins deux milliards d’euros de manque à gagner pour la viticulture. En Suisse, on n’a pas encore établi de bilan. «Impossible d’évaluer les pertes pour l’instant. Nous attendons les chiffres des différentes régions...

À lire aussi...

AgricultureValais: les abricotiers fortement touchés par le gel, certaines vignes aussiValais: les abricotiers fortement touchés par le gel, certaines vignes aussi

Top