15.03.2019, 20:15

Fort danger d’avalanches en Valais ce week-end

chargement
Attention danger: tout le Valais est en zone rouge.

Prévention Prudence en montagne. Le site de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF) place le Valais en zone rouge pour le week-end et annonçait un danger d’avalanches de force 4 sur 5 cet après-midi avant de le réévaluer à 3, synonyme encore de risque marqué.

Tout le Valais en zone rouge. Le danger d’avalanches de force 4 sur 5 annoncé cet après-midi par l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches puis réévalué à 3 est confirmé par les spécialistes.

«Avec les dernières chutes de neige et l’intensité du vent à grande altitude, le risque 4 était entièrement justifié», estime le nivologue Robert Bolognesi qui constate que des avalanches ont été provoquées ce matin entre 1800 et 2200 mètres d’altitude, tandis que quelques avalanches spontanées ont eu lieu dans la journée. «Ce qui confirme un grand danger marqué à fort, même si en fin de journée, le pic du risque a été dépassé.»

D’autant que, plus haut encore, le responsable de Météorisk a relevé une accumulation de neige allant de 1 mètre à plus de 1 m 70 m sur les six derniers jours.

Pour des sports de neige en dehors des pistes sécurisées, les conditions demeurent très critiques. Il convient donc de se limiter aux terrains modérément raides. 

«Des avalanches et coulées mouillées de plus en plus nombreuses sont à attendre avec la pluie en dessous d’environ 2000 mètres, aussi sur les pentes exposées au nord», précise aussi l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches.

Les tronçons exposés des voies de communication sont parfois menacés.

A lire aussi: Avalanches: six règles pour réduire les risques

Pronostiqué seulement quelques jours par hiver, le degré 4, qualifié de fort, sur une échelle des dangers d’avalanches dont le maximum est 5, marque un réel risque. Des avalanches spontanées et souvent très grandes peuvent survenir. Elles peuvent être facilement déclenchées sur de nombreuses pentes raides. Les déclenchements à distance sont typiques de ces conditions.
 


Top