26.09.2018, 19:30

Formation: 42% de la dernière promotion de la police cantonale sont des femmes.

chargement
Marianne Kuonen, la meilleure apprentie policière de la dernière volée sortie de Savatan

POLICE CANTONALE Marianne Kuonen fait partie des 42% de femmes qui ont reçu leur brevet fédéral lors de la dernière promotion. Un chiffre supérieur à la moyenne de 30%, qui va permettre à la profession de toujours plus se féminiser, car aujourd’hui, la police cantonale ne compte que 13% de femmes.

A 24 ans, Marianne Kuonen est devenue la meilleure apprentie policière de sa promotion, qui comptait 42% de femmes. En Valais, le fait est encore rare. Il s’agit du deuxième exemple après la promotion de 2014. L’Etat en a profité pour communiquer sur le nombre toujours plus grand de femmes qui s’intéressent à ce métier.

Si six d’entre elles occupent des fonctions de direction (dont deux qui ont le grade de capitaine), il n’y a, pour l’instant, que 13% de policières au sein de la police cantonale. Mais les femmes sont de plus en plus nombreuses à opter pour ce métier, puisqu’en moyenne elles représentent 30% des aspirants. Cette évolution ne surprend pas vraiment Laeticia Rouvinez, l’une des trois femmes du service de communication de la police cantonale. «Elle s’explique par la transformation de notre métier. Aujourd’hui, on demande toujours plus à un membre de police d’être à l’écoute, d’avoir de la psychologie, d’être là pour éduquer. Ces critères intéressent évidemment plus de femmes qu’auparavant», note celle qui porte l’uniforme depuis dix-huit ans.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PANDEMIECoronavirus – «Dans cette crise, tout le monde aimerait avoir des certitudes, mais personne n’en a»Coronavirus – «Dans cette crise, tout le monde aimerait avoir des certitudes, mais personne n’en a»

HygièneDe la Lonza aux établissements de santé publics, le parcours du désinfectantDe la Lonza aux établissements de santé publics, le parcours du désinfectant

On parle?Coronavirus: Vous avez des problèmes de dialogue dans le couple?Coronavirus: Vous avez des problèmes de dialogue dans le couple?

Site touristiqueCoronavirus: des amendes quasi quotidiennes sur le site des sources d’eau chaude de CombioulaCoronavirus: des amendes quasi quotidiennes sur le site des sources d’eau chaude de Combioula

PandémieCoronavirus: «Renoncez aux déplacements dans les régions touristiques»: l’appel d’Alain Berset depuis SionCoronavirus: «Renoncez aux déplacements dans les régions touristiques»: l’appel d’Alain Berset depuis Sion

Top