11.03.2020, 05:30
Lecture: 9min

Fenaco, le géant agricole qui souhaiterait reprendre Provins

Premium
chargement
En quelques années, Fenaco a investi plus de 20 millions de francs dans la centrale La Montagne Union Fruits SA à Charrat.

Viticulture C’est l’une des deux pistes pour tirer Provins de sa situation financière très délicate. Mais qui est donc Fenaco, cette coopérative bien connue des milieux agricoles valaisans qui possède aussi sa propre filière vin?

Quand on s’y intéresse, elle apparaît incontournable dans le domaine agricole. Avec sa centaine de sociétés filles, ses plus de 10 000 collaborateurs et son chiffre d’affaires consolidé de 6,7 milliards en 2018, Fenaco est un mastodonte parfois méconnu du grand public.

La fédération nationale des coopératives, née en 1993 et sise à Berne, est pourtant présente de longue date dans notre canton. La partie la plus visible de ses activités en Valais tient au commerce de détail, avec ses...

À lire aussi...

ViticulturePrix de la vendange 2019 : Provins a versé un acompte. Et les autres?Prix de la vendange 2019 : Provins a versé un acompte. Et les autres?

ViticultureLe départ des sociétaires, un risque majeur pour ProvinsLe départ des sociétaires, un risque majeur pour Provins

Marché du vinPourquoi les stocks de Provins font peur à la viticulture valaisannePourquoi les stocks de Provins font peur à la viticulture valaisanne

Les stocks de Provins font peur

A Agrovina à Martigny, Provins était au cœur de bien des discussions. La situation financière délicate de la...

  24.01.2020 05:30
Premium
  Volg

Top