25.08.2015, 16:16

Expédition au K2: Mike Horn retire une vidéo polémique et s'excuse

chargement
Fred Roux, le guide de Verbier, et Mike Horn sont aujourd'hui de retour en Suisse.
Par O.H.

montagne Mike Horn et son guide valaisan Fred Roux ont renoncé, la semaine dernière, à gravir le K2. Ils avaient diffusé une vidéo retraçant leurs tentatives. La tête momifiée d'un alpiniste mort y apparaissait. L'image avait choqué. Mike Horn a fini par retirer le film.

La semaine dernière, l'aventurier Mike Horn, son guide de Verbier Fred Roux et l'himalayiste bernois Köbi Reichen, avaient dû renoncer dans leur deuxième tentative de gravir le K2, deuxième plus haut sommet du monde derrière l'Everest, avec 8'611 mètres.

Ils avaient diffusé une vidéo retraçant les semaines passées au pied du géant, les allers-retours incessant entre le camp de base et la montagne, la neige, le vent. Un film qui évoquait aussi la mort, permanente sur l'impitoyable K2. Pour l'illustrer le team a choisi de diffuser l'image de la tête momifiée d'un alpiniste décédé, recraché par le glacier.

Cette scène a choqué de très nombreux internautes et plusieurs himalayistes, dont le Canadien Louis Rousseau, qui s'était fendu d'un commentaire virulent sur la page Facebook de Mike Horn, l'accusant notamment de ne pas respecter les morts et leurs proches, violant ainsi l'éthique de la montagne. 

Lundi dernier, l'aventurier a répondu, sur cette même page Facebook.

"Ce film a été bien réfléchi. Nous avons longuement parlé de cette scène entre nous et nous avons décidé que c'était mieux de montrer la réalité. C'est notre point de vue! Mais je n'avais nullement l'intention de choquer, simplement d'inspirer les gens. Mais le sens fondamental de ce message d'inspiration a été détourné vers ce débat sensible. Donc nous avons décidé de retirer la vidéo et nous espérons que les discussions vont se recentrer autour des objectifs que nous nous étions fixés et de l'échec que nous avons essuyé dans notre tentative sur le K2."

Mike Horn assure par ailleurs qu'il tient compte de l'opinion de chacun et qu'il s'excuse s'il a pu blesser ceux qui ont perdu l'un des leurs et qui n'a pas la même vision de la vie et de la mort que lui.

Il rappelle qu'il a lui aussi perdu l'amour de sa vie, sa femme Cathy, emportée par un cancer il y a tout juste 4 mois. Mais aussi de nombreux amis, dans la guerre en Angola, son père, quand il avait 18 ans, et, en tant qu'explorateur, en moyenne un ou deux amis chaque année. "Donc je sais de quoi je parle quand j'évoque la mort. C'est dur pour ceux qui restent. J'ai souvent demandé qu'on me prenne moi à la place de ceux que j'aime."

Sur la chaîne Youtube du constructeur Mercedes, le film, qui avait d'emblée été privé de la fameuse scène, la vidéo est toujours visible.

De son côté, encouragé par de nombreux commentaires de soutien suite à ce message d'excuses, Mike Horn explique qu'il va réfléchir à la façon de remettre en ligne sa vidéo, soit en incluant un message d'avertissement, soit en supprimant tout bonnement cette fameuse image. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top