04.05.2020, 21:42

Evolène coupée du monde par un bloc de 200 m3

chargement
Le bloc qui menaçait depuis la nuit de samedi à dimanche s'est effondré lundi soir, sur la route qui mène à Evolène.

Eboulement Lundi soir, peu après 21 h 30, la route cantonale a été partiellement détruite par la chute d’un bloc de 200 m3. Apparemment aucun blessé n’est à déplorer.

Il menaçait depuis dimanche et pouvait tomber dans la journée comme dans plusieurs années. Le bloc de roche s’est effondré ce lundi soir, peu après 21  h30, à proximité du tunnel de la Garde, sur la route cantonale qui relie Sion à la commune d’Evolène. Une partie de la route a été détruite par ce bloc de 200 m3.  

Comme elle l’avait préventivement été durant la nuit de dimanche à lundi, la route est de nouveau fermée. Celle-ci étant la seule voie d’accès pour Evolène, la commune est de nouveau coupée du monde. Selon Raphaël Mayoraz, géologue cantonal, la libération d’une partie de la route pour une circulation alternée serait toutefois envisageable dès mardi dans la journée. 

Pas de blessés selon nos informations

Selon Vincent Pellissier, chef du Service de la mobilité, les feux rouges qui se déclenchent lors de mouvements de terrain ont fonctionné. «A priori il ne devrait donc pas y avoir de blessés.» Les cantonniers présents après l’effondrement du bloc n’ont pas constaté de présence de voitures.

A 21 h 45, un hélicoptère équipé d’un projecteur a survolé la zone pour voir s’il y avait encore de l’activité géologique. «Il n’est pas possible de traverser la zone sur toute la longueur avant cette reconnaissance», précise Patrick Sierro, vice-président de la commune. 

«Nous ne pourrons dire que mardi matin combien de temps la route devra être fermée pour être réparée», ajoute Vincent Pellissier. 

En fin de soirée lundi, «l’intervention est en cours et les incertitudes subsistent», ajoutait le chef de service.

Le bloc s’était déplacé de plus de 70 centimètres dimanche

«Cela fait quatre ans que l’on surveille ce bloc de la taille d’un petit chalet», nous expliquait lundi dans la journée Raphaël Mayoraz, chef de la section des dangers naturels du canton du Valais. Dimanche, le bloc de 500 tonnes s’était déplacé jusqu’à 30 centimètres par heure, basculant au total de 70 à 80 centimètres. «Généralement, ce bloc bouge au printemps avec la fonte des neiges. Avec la pluie du week-end, tout a été extrêmement vite», détaillait encore Raphaël Mayoraz.

A lire aussi : Evolène: un bloc «de la taille d’un petit chalet» menace la route

Toute la journée de lundi, le flanc de montagne était resté sous haute surveillance. Dans la matinée, une sentinelle s’était positionnée sur l’autre flanc de vallée pour observer la situation à l’aide de jumelles, avant que le système d’alarme ne soit dédoublé. 

Le tunnel de la Garde fait partie de la cinquantaine de sites du canton qui fait l’objet d’un contrôle accru. Deux autres sont également situés dans le secteur d’Evolène. 

Toutes les dix minutes, des appareils de mesure envoient à un serveur la position de ces rochers. Si, en une heure, ceux-ci bougent de plus de 6 millimètres, l’équipe du géologue cantonal reçoit un SMS d’alerte.
 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: la deuxième vague faiblit clairement en ValaisCoronavirus: la deuxième vague faiblit clairement en Valais

Gestion de la pandémie"On a un problème, sur nos fichiers vous êtes mort du Covid": l'étrange aventure d'un Valaisan à l'hôpital de Sion"On a un problème, sur nos fichiers vous êtes mort du Covid": l'étrange aventure d'un Valaisan à l'hôpital de Sion

HôpitauxCoronavirus: les proches, victimes collatérales des restrictions sanitaires à l’hôpitalCoronavirus: les proches, victimes collatérales des restrictions sanitaires à l’hôpital

Gestion de la pandémieL'UDC demande la réouverture des restaurants en Valais aussiL'UDC demande la réouverture des restaurants en Valais aussi

AccidentsBas-Valais: mort en voulant porter secours sur l'autoroute A9Bas-Valais: mort en voulant porter secours sur l'autoroute A9

Mort en voulant porter secours sur l'A9

Plusieurs accidents ont eu lieu sur l’autoroute A9 jeudi matin. Un automobiliste a été heurté après avoir porté secours...

  26.11.2020 15:09

Top