29.09.2020, 17:11

Energypolis: Sion a son Parc de l’innovation

chargement
Christophe Darbellay, Gregory Blatt, Marc-André Berclaz, Sophia Dini, François Seppey et Philippe Varone présentent le tout dernier venu sur le campus Energypolis: le Parc de l’innovation.

Innovation Le campus Energypolis de Sion a présenté mardi à la presse son Parc de l’innovation. Les entreprises pourront s’y rencontrer tout en bénéficiant d’équipements scientifiques.

«C’est l’un des projets les plus visionnaires et fédérateurs du Valais du XXIe siècle.» Christophe Darbellay, chef du Département de l’économie et de la formation l’assure: le campus sédunois Energypolis et son Parc de l’innovation dessinent le visage du Valais de demain. L’ensemble est construit comme un écosystème d’innovation rassemblant les compétences de l’EPFL Valais Wallis, de la HES-SO et de la fondation The Ark. Le projet, qui prend forme depuis quelques années au sud de la gare est colossal, avec 409 millions de francs qui ont été consentis à sa réalisation par la Confédération, le canton et des tiers. 

Nouvelle étape du projet, le Parc de l’innovation a été présenté mardi à la presse, avant d’être officiellement lancé le 9 octobre prochain. Celui-ci offrira des espaces de travail, des infrastructures et des équipements scientifiques à des start-up et des entreprises tout en les mettant en relation pour favoriser les synergies. 

Un parc générateur d’emplois

«Ce parc s’inscrit dans la logique du développement économique du Valais et constitue une véritable source d’opportunités pour l’ensemble du tissu économique valaisan», poursuit Christophe Darbellay. Sophia Dini, déléguée à l’économie et à l’innovation confirme: «Plus qu’une carte de visite, le parc est un retour sur investissement pour l’économie valaisanne grâce à la création, ici, d’emplois à haute valeur ajoutée.» 

Déjà deux grandes entreprises partie prenante

Deux entreprises ont déjà posé leur valise à Sion. Basée à la Silicon Valley, Natron Energy travaille sur une technologie unique au monde dans le domaine des batteries. «En utilisant du bleu de Prusse, ces batteries sont moins coûteuses, plus durables, plus efficaces et plus écologiques», souligne le PDG de l’entreprise, Colin Wessells. L’entreprise projette d’installer deux lignes de production et d’assemblage de sa technologie sur le site de Sion, d’ici 2022.

A lire aussi : Parc de l’innovation: un premier bâtiment bientôt à Sion

De son côté, la start-up H55 a créé une nouvelle technologie de propulsion électrique dans le but de rendre le transport aérien plus propre, plus silencieux, plus accessible et plus durable. Trente personnes collaborent aujourd’hui à l’entreprise en Valais «et cinquante demain», se réjouit son CEO André Borschberg. «Grâce à son intégration au sein d’Energypolis, H55 va accélérer sa croissance au travers de partenariats avec les institutions et les entreprises valaisannes», poursuit celui qui est aussi le pilote de Solar Impulse.

«Il est réjouissant de voir que c’est en Valais que ces entreprises ont trouvé les compétences qu’elles cherchaient», marque Sophia Dini. 

Un créneau: l’environnement 

Prochaine étape du projet EPFL Valais, l’Alpole qui sera installé dans l’ancien centre d’impression des Ronquoz. Le centre sera dédié à la recherche sur l’environnement alpin et polaire. Il s’inscrit ainsi pleinement dans la ligne de valeur portée par le campus Energypolis: trouver des solutions aux défis énergétiques et environnementaux actuels.    


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationCoronavirus: la rentrée du Campus Energypolis à Sion reportée en 2021Coronavirus: la rentrée du Campus Energypolis à Sion reportée en 2021

Top