03.04.2018, 05:30
Lecture: 6min

En Valais, les cours d'allemand ont davantage la cote que les cours d'anglais

Premium
chargement
L'élève Gilles Félix et son professeur d'allemand Suzanne Jacquot.

Formation Depuis 2014, l’apprentissage de l’allemand progresse en Valais. Il détrône l’anglais dans la plupart des écoles de langues du canton. Pour beaucoup, ce choix est devenu une nécessité pour être performant sur le marché du travail.

Il sourit : «J’étais un cancre en allemand et j’ai dû m’y remettre il y a une année pour mon travail.» Gilles Félix a 55 ans. Depuis une dizaine d’années, ce Valaisan est ingénieur des ventes chez Siemens industrie. La langue de Goethe a toujours été son point faible dans l’entreprise. En 2017, avec l’arrivée d’un nouveau chef, il...

À lire aussi...

Compétition14 Valaisans tentent leur chance à Miss et Mister Suisse francophone14 Valaisans tentent leur chance à Miss et Mister Suisse francophone

PandémieCoronavirus: le nombre de cas en baisse en ValaisCoronavirus: le nombre de cas en baisse en Valais

Danger extrêmeAvalanches: «la situation reste vraiment préoccupante»Avalanches: «la situation reste vraiment préoccupante»

Conseil d’EtatElections au Conseil d’Etat 2021: les 3 promesses de campagne de Franz Ruppen [7/8]Elections au Conseil d’Etat 2021: les 3 promesses de campagne de Franz Ruppen [7/8]

Geste santé30 000 gels hydroalcooliques offerts aux ados et aux séniors en Valais30 000 gels hydroalcooliques offerts aux ados et aux séniors en Valais

Top